Les défenses de l'organisme contre l'infection

Les résistances naturelles
Les résistances acquises
Vidéo de la défense immunitaire



Les résistances naturelles

    Les résistances naturelles réalisent une barrière contre les microbes et empêchent leur multiplication. C’est la barrière cutanéo-muqueuse.

    Les muqueuses, la peau ainsi que ses sécrétions s’opposent à l’existence des microorganismes.

L’interféron est une molécule protéique qui apparaît quand on fait une infection à un virus, est également une     résistance.

    La vitamine C et le fer sont aussi des facteurs de la résistance naturelle.

    La pénétration d’un microbe dans une plaie cutanée déclenche la réaction inflammatoire.

    Une réaction inflammatoire se traduit par des signes locaux:


Les résistances acquises

    Les résistances acquises entre en jeu une fois que le microorganisme a pénétré dans l’organisme.

    Ils font intervenir deux sortes de cellules :

Les anticorps

    Les anticorps sont des protéines capables de neutraliser les effets pathogènes des microorganismes. Il y a trois principaux anticorps : Ig M, Ig A, Ig G.

    Les anticorps sont secrétés lors de l’introduction du microorganisme :

Processus de l’immunité


Vidéo de la défense immunitaire


MAJ:01/03/2009


Voir aussi :


Accueil  |  Sciences infirmières  |  Soins et techniques  |  Pharmacologie et Thérapeutiques  |  Examens biologiques Examens médicaux
Mentions légales  |  Contact  |  Version imprimable
© Soins-Infirmiers.com tous droits réservés 
design : xgraphik.com modifié par M. Pitte