pub
pub

Hémorragie méningée

1. Définition

L'hémorragie méningée est une irruption de sang dans les espaces sous-arachnoïdiens responsable de l'apparition d'un syndrome méningé aigu.

2. Physiopathologie

  • Les méninges sont formées de trois feuillet qui se trouvent entre l'os du crâne et le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) :
    • Dure-mère : enveloppe fibreuse située en dehors (vers l'os du crâne)
    • Arachnoïde : enveloppe richement vascularisée située au milieu
    • Pie-mère : enveloppe conjonctive située en dedans et adhérente au parenchyme cérébrale
    • L'espace sus-arachnoïdien est l'espace situé entre la dure-mère et l'arachnoïde
    • L'espace sous-arachnoïdien est l'espace situé entre l'arachnoïde et la pie-mère

3. Etiologies

  • Rupture d'un anévrisme artériel
  • Traumatisme crânien
  • Lésion inflammatoire des artères cérébrales
  • Tumeurs
  • Intoxication à la cocaïne

3.1 Facteurs de risque

  • Tabac
  • Hypertension artérielle
  • Alcool

4. Examens et signes cliniques

  • Céphalée brutale
  • Trouble de la conscience : obnubilation voire coma
  • Crise convulsive
  • Abscence d'hyperthermie
  • Syndrome méningé :
    • Signes fonctionnels : trépied méningitique
      • Céphalée intenses, diffuses, violentes, continues
        • Photophobie : crainte de la lumière secondaire à une hypersensibilité à cette stimulation sensorielle qui intensifie la céphalée
        • Phonophobie : crainte du bruit secondaire à une hypersensibilité à cette stimulation sensorielle qui intensifie la céphalée
      • Vomissement en jet
      • Constipation
    • Signes physiques : raideur méningée
      • Raideur de nuque
        • Signe de Kernig : impossibilité de fléchir les cuisses sans fléchir les genoux lors de l'installation en position assise ou lors de l'élévation des membres inférieurs en position de décubitus dorsal
        • Signe de Brudzinski : flexion des membres inférieurs lors de la flexion forcée de la nuque
      • Position allongée en chien de fusil : dos tourné à la lumière, tête en arrière, membres demi-fléchis

5. Examens et signes paracliniques

  • Scanner cérébral (Tomodensitométrie : TDM) sans injection : permet de confirmer le diagnostic
    • Hyperdensité spontanée dans les espaces sous-arachnoïdiens
  • Ponction lombaire (réalisée si le scanner cérébral est normal) : permet de confirmer le diagnostic
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM) cérébrale : examen étiologique
  • Angioscanner : examen étiologique
  • Angiographie cérébrale : examen étiologique

6. Complications

  • Décès
  • Hypertension intracrânienne : secondaire à une hémorragie méningée sous-arachnoïdien avec oedème cérébral
  • Hydrocéphalie aiguë : augmentation et dilatation des ventricules cérébraux et de l'espace sous-arachnoïdien par hyperpression du liquide céphalorachidien (LCR), secondaire à une formation de caillot sanguin entraînant des obstacles à l'écoulement du liquide céphalorachidien
  • Récidive hémorragique
  • Spasme artériel (vasospasme) : vasoconstriction sévère et prolongée
  • Séquelles neurologiques

7. Prise en soins

  • Hospitalisation en unité de soins intensifs : pronostic vital en jeu
  • Traitement physique :
    • Repos strict au lit
  • Prise en charge médicale :
    • Antalgique
    • Inhibiteur calcique : prévention du spasme artériel
    • Contrôle de la ventilation
    • Contrôle de la pression artérielle
  • Prise en charge chirurgicale :
    • Dissection puis exclusion de l'anévrisme par pose d'un clip sur le collet
  • Prise en charge neuroradiologique interventionnelle
    • Microcathétérisme par voie endovasculaire pour exclusion de l'anévrisme
  • Prise en charge étiologique
Mise à jour le 11/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Collège de la Haute Autorité de Santé (HAS) - Service évaluation des actes professionnels. Rapport d'évaluation : " Anévrismes sacculaires intracrâniens rompus ". Novembre 2009.
Bonjour, et bienvenue sur Soins-Infirmiers.com
Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. C'est votre droit. Tous les services de Soins-Infirmiers.com sont gratuits pour mieux vous accompagner au quotidien.
Sans la publicité qui finance le développement du site, Soins-Infirmiers.com ne peut pas vivre.

Nous vous invitons à désactiver votre bloqueur de publicité lorsque vous êtes sur Soins-Infirmiers.com,
et à recharger la page pour poursuivre votre navigation

Merci de votre soutien !
Recharger la page