pub
pub

Thrombopénie

1. Définition

La thrombopénie est une diminution du taux de plaquettes.

  • Plaquettes < 150 000 /mm3

2. Physiopathologie

2.1 Thrombopénie centrale

  • Une atteinte de la production hématopoïétique entraîne une thrombopénie secondaire à la diminution de la production médullaire :
    • Une insuffisance médullaire entraîne une thrombopénie centrale
    • Une infiltration de la moelle osseuse par des cellules anormales entraîne une thrombopénie centrale
    • Une modification de la structure de la moelle osseuse entraîne une thrombopénie centrale
    • Une carence en vitamine B12 entraîne une thrombopénie centrale
    • Une carence en acide folique (folate) entraîne une thrombopénie centrale

2.2 Thrombopénie périphérique

  • Une perte sanguine aiguë (hémorragie) entraîne une thrombopénie périphérique
  • Une destruction des plaquettes (immune, virale, médicament) entraîne une thrombopénie périphérique
  • Une consommation excessive des plaquettes (coagulation intravasculaire disséminée : CIVD) entraîne une thrombopénie périphérique
  • Une réaction immuno-allergique (médicament) entraîne une thrombopénie périphérique
  • Une réaction auto-immune (infection, purpura) entraîne une thrombopénie périphérique
  • Une réaction allo-immune (transfusion sanguine) entraîne une thrombopénie périphérique
  • Une séquestration des plaquettes (hypersplénisme) entraîne une thrombopénie périphérique

3. Etiologies

  • Thrombopénie centrale :
    • Atteinte de la production hématopoïétique
    • Insuffisance médullaire
    • Infiltration de la moelle osseuse par des cellules anormales
    • Modification de la structure de la moelle osseuse
    • Carence en vitamine B12 entraîne une anémie arégénérative
    • Carence en acide folique (folate)
  • Thrombopénie périphérique :
    • Perte sanguine aiguë (hémorragie)
    • Destruction des plaquettes (immune, virale, médicament)
    • Consommation excessive des plaquettes (coagulation intravasculaire disséminée : CIVD)
    • Réaction immuno-allergique (médicament)
    • Réaction auto-immune (infection, purpura)
    • Réaction allo-immune (transfusion sanguine)
    • Séquestration des plaquettes (hypersplénisme)

4. Examens et signes cliniques

  • Hémorragie des muqueuses :
    • Bulle sanglante
    • Epistaxis
    • Gingivorragie
    • Méléna
    • Rectorragie
    • Hémoptysie
    • Ménorragie
  • Purpura :
    • Tache hémorragique pourpre
    • Tache non effaçable à la vitropression
  • Risque de saignement :
    • Plaquettes > 80 000 /mm3 : absence de saignement
    • Plaquettes < 80 000 /mm3 : saignement provoqué
    • Plaquettes < 50 000 /mm3 : saignement spontané
    • Plaquettes < 20 000 /mm3 : saignement grave

5. Examens et signes paracliniques

5.1 Examens biologiques

  • Bilan biologique :
    • Numération formule sanguine (NFS) - Plaquettes
      • Plaquettes < 150 000 /mm3 : thrombopénie
      • Plaquettes > 80 000 /mm3 : absence de saignement
      • Plaquettes < 80 000 /mm3 : saignement provoqué
      • Plaquettes < 50 000 /mm3 : saignement spontané
      • Plaquettes < 20 000 /mm3 : saignement grave
    • Hémostase
    • Bilan d'hémolyse
    • Frottis sanguin

5.2 Examens médicaux

  • Myélogramme
  • Fond d'oeil

6. Complication

  • Hémorragie

7. Prise en soins

  • Prise en charge médicale :
    • Transfusion de concentré de plaquettes (CP)
    • Traitement symptomatique
  • Prise en charge étiologique
  • Prise en charge préventive :
    • Eviter les gestes à risque de saignement :
      • Injection intramusculaire
      • Biopsie percutanée
      • Chirurgie
      • Ponction lombaire
      • Ponction pleurale
      • Ponction péricardique
      • Sport traumatisant
Mise à jour le 11/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com