Préparation d'une perfusion d'un médicament conditionné en flacon

1. Définition

La préparation d'une perfusion d'un médicament conditionné en flacon désigne les étapes allant de la prise de connaissance de la prescription à l’administration du médicament au patient.

2. Objectifs

  • Vérifier concordance entre l'identité patient et la prescription
  • Vérifier la concordance entre le médicament prélevé et la prescription
  • Vérifier la date de péremption et l’aspect du médicament, les conditions de conservation, l’intégrité de l’emballage
  • Réaliser le soin dans le respect des conditions d’hygiène, de sécurité et d'ergonomie
  • Procéder à l’étiquetage et identification de la perfusion

3. Matériel nécessaire

  • Médicament prescrit sous forme liquide conditionné en flacon
  • Poche de perfusion en fonction de la prescription médicale
    • 50 ml
    • 100 ml
    • 250 ml
    • 500 ml
    • 1 000 ml
  • Seringue stérile de 1 à 60 ml en fonction de la quantité de produit à prélever
    • 1 ml
    • 2 ml
    • 2,5 ml
    • 5 ml
    • 10 ml
    • 20 ml
    • 60 ml
  • Aiguille pompeuse (rose : 18 Gauge)
  • Aiguille avec prise d'air et filtre hydrophobe
  • Compresses stériles
    • Compresses non stériles : si la qualité microbiologique du produit est maintenue par ses modalités de conditionnement et de conservation
  • Antiseptique alcoolique
  • Etiquette
  • Pince Kocher (clamp)
  • Plateau nettoyé et désinfecté ou à usage unique
  • Réniforme nettoyé et désinfecté ou à usage unique non stérile
  • Collecteur pour objets perforants, coupants, tranchants (OPCT)
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
    • Sac à élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains :
    • Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
    • Lavage hygiénique des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette
  • Selon les recommandations de sécurité du fabricant : gants à usage unique, lunettes, masques...

4. Procédure

4.1 Vérifications

4.1.1 Prévention des erreurs médicamenteuses

La prévention des erreurs médicamenteuses et la sécurisation de l’administration repose sur la règle des 5 B :

  • Bon patient : s’assurer que le bon médicament va être administré au bon patient
  • Bon médicament : s’assurer de donner au bon patient, le médicament prescrit
  • Bonne dose : s’assurer d’administrer la bonne concentration, dilution, dose du médicament prescrit
  • Bonne voie : s’assurer d’utiliser la voie prescrite
  • Bon moment : s’assurer que l’administration est réalisée au bon moment

4.1.2 Vérification de la prescription

  • Prescription rédigée pour le bon patient : nom, prénom, sexe, date de naissance, poids (si nécessaire), taille (si nécessaire), surface corporelle (si nécessaire)
  • Prescription lisible
  • Prescription exhaustive :
    • Dénomination commune internationale (DCI) du principe actif ou nom de la spécialité ou la formule détaillée de la préparation magistrale (rédaction est en majuscules)
    • Forme galénique
    • Dosage
    • Posologie
    • Voie d'administration
    • Mode d'emploi
    • Durée du traitement
    • Allergies
  • Prescription conforme aux exigences réglementaire (date, signature et fonction du prescripteur)

4.1.3 Vérification du produit médicamenteux et de la poche de perfusion

  • Vérifier la date de péremption
  • Vérifier l'aspect du médicament
  • Vérifier les conditions de conservation
  • Vérifier l'intégrité de l'emballage

4.2 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire :
    • Vérifier les dates de péremption
    • Vérifier l'intégrité des emballages
  • Préparer l'étiquettage de la poche :
    • Nom du patient
    • Dénomination de la spécialité ou dénomination commune internationale (DCI)
    • Dosage et/ou dilution exprimés en concentration et/ou en quantité
    • Voie d’administration
    • Heure de préparation
    • Heure d'administration
    • Durée et/ou débit
    • Nom du préparateur

4.3 Réalisation

  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Oter la capsule métallique ou plastique du flacon, à l'aide d'une pince Kocher (clamp) si nécessaire
  • Ne jamais enlever le bouchon en élastomère des flacons pour préparer ou prélever le produit
  • Désinfecter le bouchon en élastomère avec une compresse imprégnée d’antiseptique alcoolique
    • Respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant)
    • Puis laisser sécher l'antiseptique
      • L’espace entre le bouchon élastomère et la capsule de protection n’est pas toujours stérile en fonction des conditions de fabrication
  • Désinfecter le site de prélèvement/injection de la poche de solvant avec une compresse imprégnée d’antiseptique alcoolique
    • Respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant)
    • Puis laisser sécher l'antiseptique
      • La stérilité des sites d'injections de la poche dépend des conditions de fabrication
  • Ouvrir les emballages du matériel
    • Cette étape peut être effectuer durant le temps de contact de l'antiseptique
  • Assembler la seringue adaptée au volume du produit à une aiguille pompeuse puis retirer le capuchon de protection de l'aiguille
  • Introduire l’aiguille dans le flacon
  • Aspirer le produit, en tirant délicatement le piston :
    • Prélever le produit en retournant le flacon : flacon en haut et seringue en bas
    • Maintenir l'extrémité de l'aiguille immergée dans le liquide pour prendre la totalité du médicament, tout en évitant d'aspirer de l'air
    • Ne pas toucher le piston de la seringue
  • En cas de difficulté à aspirer le produit, enfoncer l'aiguille à prise d'air au travers du bouchon
  • Remonter la seringue et aspirer un peu d’air du flacon afin de purger le liquide présent dans l’aiguille
  • Rassembler les bulles d’air en tapotant le corps de la seringue
  • Eliminer l’air contenu dans la seringue en la tenant verticalement ce qui permet également de purger l’aiguille : voir apparaître une goutte de liquide à l’extrémité de l’aiguille
  • Vérifier le volume correspondant à la prescription à l’aide des graduations de la seringue : évacuer lentement le surplus en maintenant la seringue légèrement inclinée vers le bas, puis revérifier
  • Introduire l’aiguille de la seringue de produit dans la poche de solvant
  • Injecter doucement le produit dans la poche
  • Retirer l'aiguille et la seringue
  • En cas de nouvelle injection dans la poche, désinfecter le site de prélèvement/injection avec une compresse imprégnée d’antiseptique alcoolique
    • Respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant)
    • Puis laisser sécher l'antiseptique
  • Désadapter l’aiguille de la seringue à l'aide la pince Kocher (clamp) et l’éliminer dans dans le collecteur pour objets perforants, coupants, tranchants (OPCT)
  • Mélanger le produit médicamenteux dans la poche en la retournant plusieurs fois
  • Identifier la poche avec l'étiquette précédemment remplie : ne pas masquer le nom du solvant
    • Ne pas écrire directement sur les poches de perfusions. Certaines encres peuvent migrer à travers certains matériaux des poches
  • Adapter le perfuseur et purger la tubulure :
    • Oter le capuchon du perfuseur et l'adapter à la poche de soluté sur le site de perfusion
    • Positionner la poche vers le bas et le perfuseur vers le haut
    • Presser la poche pour évacuer l'air
    • Continuer à presser la poche pour remplir la chambre compte-gouttes à la moitié
    • Lorsque la chambre compte-gouttes est à moitié remplie, retourner la poche et purger la tubulure
    • Clamper la tubulure
  • Disposer la poche dans le plateau
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Absence de concordance entre la prescription, le produit, le patient
  • Precription illisible et/ou non exhaustive
  • Faute d'asepsie dans la préparation de la poche
Mise à jour le 27/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Ouest (C.CLIN-Sud-Ouest). Préparation et administration des médicaments dans les unités de soins - Bonnes pratiques d'hygiène. Octobre 2005
  • Haute Autorité de Santé (HAS). Outils de sécurisation et d’auto-évaluation de l’administration des médicaments. Juilllet 2001.
Bonjour, et bienvenue sur Soins-Infirmiers.com
Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. C'est votre droit. Tous les services de Soins-Infirmiers.com sont gratuits pour mieux vous accompagner au quotidien.
Sans la publicité qui finance le développement du site, Soins-Infirmiers.com ne peut pas vivre.

Nous vous invitons à désactiver votre bloqueur de publicité lorsque vous êtes sur Soins-Infirmiers.com,
et à recharger la page pour poursuivre votre navigation

Merci de votre soutien !
Mon bloqueur est désactivé, je recharger la page