Accueil > Infirmier > Cours IFSI > UE > Le prélèvement d'hémoculture

Le prélèvement d'hémoculture

Mis à jour le 6/8/2019

1. Définition

L'hémoculture est un prélèvement sanguin aseptique dont la culture va permettre la mise en évidence de la présence de germes aérobies et ou anaérobies.

  • Germes aérobies : germes ayant besoin d'oxygène pour se développer
  • Germes anaérobie : germes n'ayant pas besoin d'oxygène pour se développer

2. Objectifs

  • Analyse sanguine bactériologique anaérobie et/ou aérobie

3. Matériel nécessaire

  • Système de prélèvement :
    • Corps de prélèvement à usage unique (corps de pompe)
    • Unité de prélèvement à ailettes (aiguille avec tubulure)
    • Adaptateur aiguille-corps de prélèvement
Le saviez-vous ?

L'utilisation d'une unité de prélèvement à ailettes comportant une tubulure est essentiel pour le prélèvement d'hémocultures :

  • Le flacon aérobie doit contenir un peu d'air pour permettre la culture des germes aérobies
  • Si le prélèvement ne permet pas l'introduction d'air dans le flacon aérobie, il faut injecter un peu d'air dans celui-ci à la fin du recueil
  • Le flacon aérobie ne doit pas contenir d'air pendant et après le prélèvement pour permettre la culture des germes anérobies
  • Flacons d'hémocultures sous vide :
    • Flacon aérobie
    • Flacon anaérobie
  • Gants à usage unique :
    • Gants non stériles : en l'absence de palpation du site de ponction après l'antisepsie cutanée
      • Le respect d'une technique aseptique n'implique pas l'utilisation de gants stériles
      • Le port de gants fait partie des précautions standard pour la prévention des accidents d'exposition au sang
    • Gants stériles : si palpation du site de ponction après l'antisepsie cutanée
  • Compresses stériles
  • Antiseptique de même famille :
    • Savon Antiseptique
      • Savon doux liquide en l'absence de savon antiseptique de même gamme que l'antiseptique alcoolique
    • Antiseptique alcoolique
  • Ampoules ou dosettes d'eau stérile ou de solution saline isotonique à 0,9% (Chlorure de sodium à 0,9% (NaCl 0,9%))
  • Garrot nettoyé et désinfecté
  • Protection papier absorbante imperméable à usage unique
  • Ruban adhésif hypoallergénique
  • Nécessaire à l'analyse biologique :
    • Etiquettes laboratoire d'identification patient
    • Bon d'analyse laboratoire
    • Pochette de transport
  • Réniforme nettoyé et désinfecté ou à usage unique non stérile
  • Collecteur pour objets perforants, coupants, tranchants (OPCT)
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
    • Sac à élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette

4. Procédure

4.1 Préparation du patient

  • Informer le patient sur les modalités du soin
  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains
  • Mettre le garrot 10 cm au-dessus du point de ponction et vérifier la présence d'un pouls artériel en contrebas (en l'absence d'un pouls artériel en dessous du garrot, le desserer)
  • Choisir la veine à ponctionner
Site de ponction
  • Chez l'adulte et l'enfant :
    • Veines du dos de la main :
      • Veine basilique
      • Veine cubitale
    • Veines du membre supérieur :
      • Veine céphalique
      • Veine basilique
      • Veine cubitale
  • chez le nourrisson :
    • Veine ombilicale
    • Veine épicrânienne
Astuce

Favoriser la vasodilatation de la veine, pour la rendre davantage visible, ce qui rend le geste plus facile :

  • Demander au patient de serrer le poing
  • Mettre le bras en déclive
  • Tapoter la veine
  • Mettre un linge chaud sur l'avant bras (si nécessaire)
  • Desserrer le garrot
  • Installer la protection papier absorbante imperméable à usage unique sous le site de soins

4.2 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire :
    • Vérifier les dates de péremption
    • Vérifier l'intégrité des emballages
  • Ouvrir aseptiquement le matériel
  • Imprégner les compresses stériles :
    • 1 paquet : savon antiseptique dilué avec de l'eau stérile ou solution saline isotonique à 0,9%
    • 1 paquet : eau stérile ou solution saline isotonique à 0,9%
    • 1 paquet : compresses sèches
    • 1 paquet : antiseptique alcoolique
  • Désinfecter le site d'injection des flacon avec une compresse stérile imprégnée d’antiseptique alcoolique
    • Respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant)
    • Puis laisser sécher l'antiseptique
      • La stérilité des sites d'injections de la poche dépend des conditions de fabrication

4.3 Réalisation

  • Réaliser une hygiène des mains : frictions hydro-alcoolique ou lavage antiseptique des mains
  • Mettre le garrot 10 cm au-dessus du point de ponction et vérifier la présence d'un pouls artériel en contrebas (en l'absence d'un pouls artériel en dessous du garrot, le desserer)
  • Réaliser l'antisepsie cutanée
Antisepsie

Le prélèvement de sang pour hémoculture nécessite une antisepsie en 5 temps :

  • Temps n°1 : détersion avec une compresse stérile imprégnée de savon antiseptique ou de savon doux, dilué avec de l'eau stérile ou une solution saline isotonique à 0,9%
  • Temps n°2 : rinçage à l'eau stérile ou solution saline isotonique à 0,9%
  • Temps n°3 : séchage par tamponnement avec une compresse stérile sèche
  • Temps n°4 : antisepsie avec une compresse stérile imprégnée d'antiseptique alcoolique
  • Temps n°5 : séchage à l'air libre (respecter le temps de contact de l'antiseptique selon les recommandations du fabricant)
Technique

Toujours procéder du plus propre au plus sale : le site d'insertion du cathéter est considéré comme étant le plus propre

  • Du centre vers la périphérie de la plaie : Antisepsie plaie vers extérieur
  • Toucher uniquement les bords de la compresse
  • Ne jamais repasser à un même endroit
  • Utiliser une compresse par passage, puis la jeter
  • Enfiler des gants
Choix des gants

Le port de gants fait partie des précautions standard pour la prévention des accidents d'exposition au sang.

  • Port de gants stériles : si le site d’insertion doit faire l’objet d’une palpation après l’antisepsie cutanée
  • Port de gants non stériles : en l'absence de palpation du site d'insertion après l'antisepsie cutanée
  • Assembler le système de prélèvement
  • Ponctionner la veine
Ponction
  • Maintenir la veine avec le pouce et l'index de la main non dominante
  • Piquer franchement la peau en inclinant l'aiguille à 10° à 20° environ
  • Abaisser légèrement l'aiguille parallèlement à la peau et pénétrer doucement la veine
  • Maintenir et immobiliser le corps de prélèvement avec le pouce et l'index de la main dominante
  • Introduire les flacons avec la main non dominante selon l'ordre recommandé
    • N°1 : flacon aérobie
    • N°2 : flacon anaérobie
  • Après remplissage, enlever le flacon du corps de prélèvement
  • Desserrer le garrot
  • Retirer l'aiguille et l'éliminer immédiatement dans le collecteur pour objets perforants, oupants, tranchants (OPCT)
  • Compresser l'orifice de ponction avec une compresse imprégnée d'antiseptique alcoolique
  • Couvrir l'orifice de ponction avec une compresse sèche et du ruban adhésif hypoallergénique
  • Jeter les gants
  • Réinstaller le patient
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains
  • Vérifier la concordance des étiquettes et de l'identité du patient
  • Etiqueter les flacons
  • Remplir le bon d'analyse laboratoire
  • Acheminer les flacons au laboratoire d'analyse
  • Ranger les flacons à l'intérieur d'une étuve (37°C) à défaut de l'acheminement immédiat
  • Notifications dans le dossier de suivi du patient :
    • Date et heure de la ponction
    • Localisation de la ponction
    • Circonstances du prélèvement (hyperthermie, frissons...)
    • Types de flacons prélevés
    • Nombre de prélèvements effectués
    • Réactions du patient et collaboration
    • Réactions anormales, complications, incidents, accidents

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Hématome au point de ponction : bien comprimer le point de ponction après le prélèvement
  • Défaut de reflux du sang : non ponction de la veine, transpercement de la veine, veine trop ou pas assez comprimée
  • Douleur
  • Malaise vagal
  • Ponction artérielle

6. Surveillance

  • Absence d'apparition d'hématome
  • Absence de saignement
  • Absence de douleur
Rédaction
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Référence
  1. Société Française d’Hygiène Hospitalière. Surveiller et prévenir les infections associées aux soins [Internet]. Paris: Health & Co; 2010 [cité 4 août 2019]. (Hygiènes; vol. XVIII). Disponible sur: https://sf2h.net/wp-content/uploads/2010/09/SF2H_surveiller-et-prevenir-les-IAS-2010.pdf
  2. Société Française d’Hygiène Hospitalière. Antisepsie de la peau saine avant un geste invasif chez l’adulte [Internet]. Health & Co; 2016 [cité 4 août 2019]. (Hygiènes; vol. XXIV). Disponible sur: https://sf2h.net/wp-content/uploads/2016/05/Recos-Antisepsie-SF2H-2016.pdf
  3. CClin Sud-Ouest. Le bon usage des antiseptiques pour la prévention de risque infectieux chez l’adulte [Internet]. 2013 [cité 4 août 2019]. Disponible sur: https://www.preventioninfection.fr/?jet_download=2519

Des ressources pédagogiques complètes

En partenariat avec EspaceSoignant.com, nous vous offrons un espace dédié et gratuit pour vous accompagner : modules d'entraînement, plaquettes mémos, raisonnement clinique, objectifs d'apprentissage...

Accéder à l'espace membre
Votre adblocker est activé sur notre site. Pour garder le site Soins-Infirmiers.com gratuit, merci de bien vouloir désactiver votre AdBlock sur ce site. Désactiver sur ce site