Accueil > Cours IFSI > UE 4.4.S4 > L'hémolyse aiguë par incompatibilité ABO en transfusion

L'hémolyse aiguë par incompatibilité ABO en transfusion

Mis à jour le 20/7/2019

1. Définition

L'hémolyse aiguë par incompatibilité ABO est secondaire à un conflit immunologique entre les antigènes érythrocytaires transfusés et les anticorps présents dans le plasma du patient receveur.

Etymologie
  • Hémolyse : hémo + lyse
    • Hémo, du grec haima : sang
    • Lyse du grec lusis : dissoudre
  • Aiguë, du latin acutus : pointu (en référence à l'évolution rapide)

2. Examens et signes cliniques

  • Etat de choc :
    • Hypotension artérielle
    • Tachycardie
    • Polypnée
    • Marbrures cutanées
    • Froideur des téguments
    • Cyanose
    • Oligurie
    • Sueurs
    • Trouble de la conscience
  • Douleur :
    • Douleur lombaire : signe évocateur de l'hémolyse
    • Douleur thoracique
    • Douleur au site de perfusion
  • Frissons
  • Sueurs
  • Oppression thoracique
  • Sensation de malaise, angoisse

3. Examens et signes paracliniques

3.1 Examens biologiques

  • Teinte rose ou rouge du plasma
  • Hémoglobinémie
  • Hémoglobinurie
  • Elévation retardée de la bilirubine
  • Elévation retardée des LDH
  • Baisse de l'haptoglobine

4. Conduite à tenir

  • Arrêter immédiatement la transfusion
  • Conserver la voie d'abord veineuse
  • Vérifier la concordance des documents transfusionnels et du produit sanguin labile (PSL)
    • Identité du patient
    • Groupe sanguin ABO du patient
    • Groupe sanguin ABO du produit sanguin labile (PSL)
  • Appeler le médecin responsable
  • Assurer les premiers soins auprès du patient
  • Prélever le bilan biologique d'accidents transfusionnels prévu par le protocole défini dans l'établissement
  • Faire une déclaration d'accident transfusionnel :
    • Prévenir l'Etablissement de Transfusion Sanguine (ETS)
    • Prévenir le correspondant d'hémovigilance

5. Prise en soins

  • Prise en charge urgente en service de réanimation
  • Prise en charge médicale :
    • Oxygène médical
    • Assistance ventilatoire
    • Diurétique d'action rapide
    • Remplissage vasculaire par solutés cristalloïdes et/ou colloïdes
    • Catécholamine :
      • Dopamine
      • Noradrénaline
  • Prise en charge du retentissement de l'état de choc
Rédaction
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Référence
  1. BAUDOIN D, CABAUD J-J. Difficulté rencontrée pendant une transfusion : conduite à tenir [Internet]. Institut nation de la transfusion sanguine. 2016 [cité 20 juill 2019]. Disponible sur: https://portail-formation.ints.fr/formation/ressources-en-acc%C3%A8s-libre/auto-formation-en-s%C3%A9curit%C3%A9-transfusionnelle/difficult%C3%A9-rencontr%C3%A9e-pendant-une-transfusion-conduite-%C3%A0-tenir/

Des ressources pédagogiques complètes

En partenariat avec EspaceSoignant.com, nous vous offrons un espace dédié et gratuit pour vous accompagner : modules d'entraînement, plaquettes mémos, raisonnement clinique, objectifs d'apprentissage...

Accéder à l'espace membre
Votre adblocker est activé sur notre site. Pour garder le site Soins-Infirmiers.com gratuit, merci de bien vouloir désactiver votre AdBlock sur ce site. Désactiver sur ce site