Accueil > Cours IFSI > UE 4.4.S4 > La préparation de la perfusion d'un médicament en flacon

La préparation de la perfusion d'un médicament en flacon

Mis à jour le 6/8/2019

1. Définition

La préparation d'une perfusion d'un médicament conditionné en flacon désigne les étapes allant de la prise de connaissance de la prescription à l’administration du médicament au patient.

2. Objectifs

  • Vérifier concordance entre l'identité patient et la prescription
  • Vérifier la concordance entre le médicament prélevé et la prescription
  • Vérifier la date de péremption et l’aspect du médicament, les conditions de conservation, l’intégrité de l’emballage
  • Réaliser le soin dans le respect des conditions d’hygiène, de sécurité et d'ergonomie
  • Procéder à l’étiquetage et identification de la perfusion

3. Matériel nécessaire

  • Médicament prescrit sous forme liquide conditionné en flacon
  • Poche de perfusion en fonction de la prescription médicale
    • 50 ml
    • 100 ml
    • 250 ml
    • 500 ml
    • 1 000 ml
  • Seringue stérile de 1 à 60 ml en fonction de la quantité de produit à prélever
    • 1 ml
    • 2 ml
    • 2,5 ml
    • 5 ml
    • 10 ml
    • 20 ml
    • 60 ml
  • Aiguille pompeuse (rose : 18 Gauge)
  • Aiguille avec prise d'air et filtre hydrophobe
  • Compresses stériles
    • Compresses non stériles : si la qualité microbiologique du produit est maintenue par ses modalités de conditionnement et de conservation
  • Antiseptique alcoolique
  • Etiquette
  • Pince Kocher (clamp)
  • Plateau nettoyé et désinfecté ou à usage unique
  • Réniforme nettoyé et désinfecté ou à usage unique non stérile
  • Collecteur pour objets perforants, coupants, tranchants (OPCT)
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
    • Sac à élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette
  • Selon les recommandations de sécurité du fabricant : gants à usage unique, lunettes, masques...

4. Procédure

4.1 Vérifications

4.1.1 Prévention des erreurs médicamenteuses

La prévention des erreurs médicamenteuses et la sécurisation de l’administration repose sur la règle des 5 B :

  • Bon patient : s’assurer que le bon médicament va être administré au bon patient
  • Bon médicament : s’assurer de donner au bon patient, le médicament prescrit
  • Bonne dose : s’assurer d’administrer la bonne concentration, dilution, dose du médicament prescrit
  • Bonne voie : s’assurer d’utiliser la voie prescrite
  • Bon moment : s’assurer que l’administration est réalisée au bon moment

4.1.2 Vérification de la prescription

  • Prescription rédigée pour le bon patient : nom, prénom, sexe, date de naissance, poids (si nécessaire), taille (si nécessaire), surface corporelle (si nécessaire)
  • Prescription lisible
  • Prescription exhaustive :
    • Dénomination commune internationale (DCI) du principe actif ou nom de la spécialité ou la formule détaillée de la préparation magistrale (rédaction est en majuscules)
    • Forme galénique
    • Dosage
    • Posologie
    • Voie d'administration
    • Mode d'emploi
    • Durée du traitement
    • Allergies
  • Prescription conforme aux exigences réglementaire (date, signature et fonction du prescripteur)

4.1.3 Vérification du produit médicamenteux et de la poche de perfusion

  • Vérifier la date de péremption
  • Vérifier l'aspect du médicament
  • Vérifier les conditions de conservation
  • Vérifier l'intégrité de l'emballage

4.2 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire :
    • Vérifier les dates de péremption
    • Vérifier l'intégrité des emballages
  • Préparer l'étiquettage de la poche :
    • Nom du patient
    • Dénomination de la spécialité ou dénomination commune internationale (DCI)
    • Dosage et/ou dilution exprimés en concentration et/ou en quantité
    • Voie d’administration
    • Heure de préparation
    • Heure d'administration
    • Durée et/ou débit
    • Nom du préparateur

4.3 Réalisation

  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains
  • Oter la capsule métallique ou plastique du flacon, à l'aide d'une pince Kocher (clamp) si nécessaire
  • Ne jamais enlever le bouchon en élastomère des flacons pour préparer ou prélever le produit
  • Désinfecter le bouchon en élastomère avec une compresse imprégnée d’antiseptique alcoolique
    • Respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant)
    • Puis laisser sécher l'antiseptique
      • L’espace entre le bouchon élastomère et la capsule de protection n’est pas toujours stérile en fonction des conditions de fabrication
  • Désinfecter le site de prélèvement/injection de la poche de solvant avec une compresse imprégnée d’antiseptique alcoolique
    • Respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant)
    • Puis laisser sécher l'antiseptique
      • La stérilité des sites d'injections de la poche dépend des conditions de fabrication
  • Ouvrir les emballages du matériel
    • Cette étape peut être effectuer durant le temps de contact de l'antiseptique
  • Assembler la seringue adaptée au volume du produit à une aiguille pompeuse puis retirer le capuchon de protection de l'aiguille
  • Introduire l’aiguille dans le flacon
  • Aspirer le produit, en tirant délicatement le piston :
    • Prélever le produit en retournant le flacon : flacon en haut et seringue en bas
    • Maintenir l'extrémité de l'aiguille immergée dans le liquide pour prendre la totalité du médicament, tout en évitant d'aspirer de l'air
    • Ne pas toucher le piston de la seringue
  • En cas de difficulté à aspirer le produit, enfoncer l'aiguille à prise d'air au travers du bouchon
  • Remonter la seringue et aspirer un peu d’air du flacon afin de purger le liquide présent dans l’aiguille
  • Rassembler les bulles d’air en tapotant le corps de la seringue
  • Eliminer l’air contenu dans la seringue en la tenant verticalement ce qui permet également de purger l’aiguille : voir apparaître une goutte de liquide à l’extrémité de l’aiguille
  • Vérifier le volume correspondant à la prescription à l’aide des graduations de la seringue : évacuer lentement le surplus en maintenant la seringue légèrement inclinée vers le bas, puis revérifier
  • Introduire l’aiguille de la seringue de produit dans la poche de solvant
  • Injecter doucement le produit dans la poche
  • Retirer l'aiguille et la seringue
  • En cas de nouvelle injection dans la poche, désinfecter le site de prélèvement/injection avec une compresse imprégnée d’antiseptique alcoolique
    • Respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant)
    • Puis laisser sécher l'antiseptique
  • Désadapter l’aiguille de la seringue à l'aide la pince Kocher (clamp) et l’éliminer dans dans le collecteur pour objets perforants, coupants, tranchants (OPCT)
  • Mélanger le produit médicamenteux dans la poche en la retournant plusieurs fois
  • Identifier la poche avec l'étiquette précédemment remplie : ne pas masquer le nom du solvant
    • Ne pas écrire directement sur les poches de perfusions. Certaines encres peuvent migrer à travers certains matériaux des poches
  • Adapter le perfuseur et purger la tubulure :
    • Oter le capuchon du perfuseur et l'adapter à la poche de soluté sur le site de perfusion
    • Positionner la poche vers le bas et le perfuseur vers le haut
    • Presser la poche pour évacuer l'air
    • Continuer à presser la poche pour remplir la chambre compte-gouttes à la moitié
    • Lorsque la chambre compte-gouttes est à moitié remplie, retourner la poche et purger la tubulure
    • Clamper la tubulure
  • Disposer la poche dans le plateau
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Absence de concordance entre la prescription, le produit, le patient
  • Precription illisible et/ou non exhaustive
  • Faute d'asepsie dans la préparation de la poche
Rédaction
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Référence
  1. Société Française d’Hygiène Hospitalière. Surveiller et prévenir les infections associées aux soins [Internet]. Paris: Health & Co; 2010 [cité 05 août 2019]. (Hygiènes; vol. XVIII). Disponible sur: https://sf2h.net/wp-content/uploads/2010/09/SF2H_surveiller-et-prevenir-les-IAS-2010.pdf
  2. CClin Sud-Ouest. Préparation et administration des médicaments dans les unités de soins : bonnes pratiques d’hygiène [Internet]. 2006 [cité 05 août 2019]. Disponible sur: https://www.preventioninfection.fr/?jet_download=2683
  3. Haute Autorité de Santé. Outils de sécurisation et d’auto-évaluation de l’administration des médicaments [Internet]. 2013 [cité 3 août 2019]. Disponible sur: https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2011-11/guide_outil_securisation_autoevalusation_medicaments_complet_2011-11-17_10-49-21_885.pdf

Des ressources pédagogiques complètes

En partenariat avec EspaceSoignant.com, nous vous offrons un espace dédié et gratuit pour vous accompagner : modules d'entraînement, plaquettes mémos, raisonnement clinique, objectifs d'apprentissage...

Accéder à l'espace membre
Votre adblocker est activé sur notre site. Pour garder le site Soins-Infirmiers.com gratuit, merci de bien vouloir désactiver votre AdBlock sur ce site. Désactiver sur ce site