Accueil > Cours IFSI > UE 4.4.S4 > La pose d'une sonde vésicale chez une femme

La pose d'une sonde vésicale chez une femme

Mis à jour le 5/8/2019

1. Définition

Le sondage vésical ou drainage vésical consiste à introduire une sonde dans la vessie, par le méat urinaire en suivant l'urètre, pour permettre l'écoulement des urines.

Le saviez-vous ?

L'emploi du terme « SAD » ou « sonde à demeure » pour désigner la sonde vésicale est incorrect. Effectivement, demeure est dérivé du verbe demeurer et traduit une notion de durée. Cependant, la notion de durée ne définie pas le sondage vésical. De plus, d'autre sonde, comme la sonde d'intubation, reste à demeure dans l'organisme.

L'emploi du terme « sonde urinaire » ou « sondage urinaire » pour désigner la sonde vésicale est incorrect puisque c'est la vessie qui est sondée et non les urines

2. Objectifs

  • Permettre l'évacutation d'une rétention d'urine
  • Permettre le drainage permanent de la vessie
  • Réaliser un prélèvement d'urine
  • Réaliser un lavage vésical ou une instillation vésicale

3. Matériel nécessaire

  • Sonde vésicale stérile :
    • Type de sonde selon la durée du sondage :
      • Sonde de Foley en latex siliconé : sondage < 8 jours
      • Sonde de Foley en silicone : sondage > 8 jours
    • Calibre de sonde :
      • Enfant : 6 à 10 charrières (CH)
      • Adulte : 12 à 24 charrières (CH)
  • Sac collecteur d'urine stérile
  • Champ de table stérile
  • Champ stérile fenestré
  • Compresses stériles
  • Antiseptique de même famille :
    • Savon Antiseptique
      • Savon doux liquide en l'absence de savon antiseptique de même gamme que l'antiseptique alcoolique
    • Antiseptique aqueux
  • Gants à usage unique non stériles
  • Gants à usage unique stériles
  • Seringue stérile de 10 ml
  • Ampoule de 10 ml d'eau stérile
  • Lubrifiant hydrosoluble stérile
  • Ruban adhésif hypoallergénique
  • Gant de toilette
  • Serviette
  • Plat bassin
  • Réniforme nettoyé et désinfecté ou à usage unique non stérile
  • Collecteur pour objets perforants, coupants, tranchants (OPCT)
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
    • Sac à élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette

4. Procédure

4.1 Préparation de la patiente

  • Informer la patiente sur les modalités du soin
  • Installer confortablement la patiente sur un plat bassin, en position gynécologique

4.2 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire :
    • Vérifier les dates de péremption
    • Vérifier l'intégrité des emballages
  • Ouvrir aseptiquement le matériel
  • Disposer aseptiquement le matériel stérile sur le champ de table stérile
  • Ouvrir aseptiquement des compresses stériles
  • Imprégner des compresses stériles d'antiseptique aqueux

4.3 Réalisation

  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains
  • Enfiler des gants à usage unique non stériles
  • Réaliser une toilette génito-urinaire avec du savon doux ou un savon antiseptique
  • Jeter les gants
  • Réaliser une hygiène des mains : frictions hydro-alcoolique ou lavage antiseptique des mains
  • Enfiler des gants à usage unique stériles
  • Remplir la seringue avec de l'eau stérile
  • Verser le lubrifiant sur une compresse stérile
  • Assembler le système de sondage : adapter la sonde vésicale au sac collecteur d'urine
  • Lubrifier l'extrémité de la sonde vésicale
  • Réaliser l'antisepsie cutanée
Antisepsie

Antisepsie cutanée en 2 temps :

  • Temps n°1 : antisepsie avec une compresse stérile imprégnée d'antiseptique aqueux
  • Temps n°2 : séchage à l'air libre (respecter le temps de contact de l'antiseptique selon les recommandations du fabricant)
Technique
  • Compresse n°1 : partie droite du pubis et pli inguinal droit
  • Compresse n°2 : partie gauche du pubis et pli inguinal gauche
  • Compresse n°3 : grande lèvre droite
  • Compresse n°4 : grande lèvre gauche
  • Compresse n°5 : petite lèvre droite
  • Compresse n°6 : petite lèvre gauche
  • Compresse n°7 : méat urinaire
  • Compresse n°8 : laisser une compresse sur le méat urinaire
  • Toucher uniquement les bords de la compresse
  • Ne jamais repasser à un même endroit
  • Utiliser une compresse par passage, puis la jeter
  • Installer le champ stérile fenestré sur les cuisses
  • Saisir la sonde avec la main dominante ou une compresse stérile sèche, en formant un "cor de chasse"
  • Introduire la sonde par le méat urinaire dans l'urètre
  • L'écoulement d'urine atteste de la bonne position de la sonde dans la vessie
  • En cas de fausse route, laisser la sonde dans le vagin et reprendre une autre sonde après avoir changé de gants stériles
  • Gonfler le ballonnet de la sonde avec la seringue d'eau stérile
Le saviez-vous ?

La quantité d'eau à injecter pour gonfler le ballonnet de la sonde est inscrite sur la bague du site d'injection de la sonde

  • Tirer légèrement sur la sonde pour vérifier l'efficacité du ballonnet
  • Jeter les gants
  • Fixer la sonde avec du ruban adhésif hypoallergénique sur la partie haute de la face antérieure de la cuisse
  • Accrocher le sac collecteur en déclive
  • Réinstaller la patiente sur un lit propre et sec
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains
  • Noter sur le sac collecteur :
    • Date de sondage
    • Quantité d'eau stérile utilisée pour gonfler le ballonnet
  • Notifications dans le dossier de suivi de la patiente :
    • Date et heure de sondage
    • Calibre de la sonde vésicale
    • Quantité d'eau stérile utilisée pour gonfler le ballonnet
    • Réactions du patient et collaboration
    • Réactions anormales, complications, incidents, accidents

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Mauvais positionnement de la sonde
  • Infection
  • Douleur
  • Traumatisme de l'urètre
  • Rétraction de la vessie : vidange vésicale trop rapide
  • Gonflement du ballonnet dans l'urètre
  • Mauvaise fixation de la sonde

6. Surveillance

  • Vidanger la vessie de 500 ml en 500 ml, d'heure en heure : risque de contracture douloureuse du détrusor et d'une hémorragie de la muqueuse vésicale
  • Système clos et imperméable
  • Poche en déclive
  • Diurèse
  • Absence de douleur
  • Bonne fixation de la sonde
Rédaction
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Référence
  1. Société Française d’Hygiène Hospitalière. Surveiller et prévenir les infections associées aux soins [Internet]. Paris: Health & Co; 2010 [cité 05 août 2019]. (Hygiènes; vol. XVIII). Disponible sur: https://sf2h.net/wp-content/uploads/2010/09/SF2H_surveiller-et-prevenir-les-IAS-2010.pdf
  2. Réseau des Hygiénistes du Centre. Pose d’une sonde vésicale en système clos [Internet]. 2012 [cité 5 août 2019]. Disponible sur: http://rhc-arlin.pasman.fr/wp-content/uploads/2011/10/2012-Pose-sonde-vésicale.pdf
  3. Société Française d’Hygiène Hospitalière. Antisepsie de la peau saine avant un geste invasif chez l’adulte [Internet]. Health & Co; 2016 [cité 4 août 2019]. (Hygiènes; vol. XXIV). Disponible sur: https://sf2h.net/wp-content/uploads/2016/05/Recos-Antisepsie-SF2H-2016.pdf
  4. CClin Sud-Ouest. Le bon usage des antiseptiques pour la prévention de risque infectieux chez l’adulte [Internet]. 2013 [cité 4 août 2019]. Disponible sur: https://www.preventioninfection.fr/?jet_download=2519

Des ressources pédagogiques complètes

En partenariat avec EspaceSoignant.com, nous vous offrons un espace dédié et gratuit pour vous accompagner : modules d'entraînement, plaquettes mémos, raisonnement clinique, objectifs d'apprentissage...

Accéder à l'espace membre