pub

Hémoculture

1. Définition

L'hémoculture est un prélèvement sanguin aseptique dont la culture va permettre la mise en évidence de la présence de germes aérobies et ou anaérobies.

  • Germes aérobies : germes ayant besoin d'oxygène pour se développer
    • Le flacon aérobie doit contenir un peu d'air pour permettre la culture des germes aérobies, si le prélèvement ne permet pas l'introduction d'air dans le flacon, il faut injecter un peu d'air dans celui-ci à la fin du recueil
  • Germes anaérobie : germes n'ayant pas besoin d'oxygène pour se développer
    • Le flacon anaérobie ne doit pas contenir d'air pendant et après le prélèvement

2. Objectifs

  • Analyse sanguine bactériologique anaérobie et/ou aérobie

3. Matériel nécessaire

  • Système de prélèvement :
    • Corps de prélèvement à usage unique (corps de pompe)
    • Unité de prélèvement à ailettes (aiguille avec tubulure)
    • Adaptateur aiguille-corps de prélèvement
  • Flacons d'hémocultures sous vide :
    • Flacon aérobie
    • Flacon anaérobie
  • Gants à usage unique :
    • Gants non stériles : en l'absence de palpation du site de ponction après l'antisepsie cutanée
      • Le respect d'une technique aseptique n'implique pas l'utilisation de gants stériles
      • Le port de gants fait partie des précautions standard pour la prévention des accidents d'exposition au sang
    • Gants stériles : si palpation du site de ponction après l'antisepsie cutanée
  • Compresses stériles
  • Antiseptique de même famille :
    • Savon Antiseptique
      • Savon doux liquide en l'absence de savon antiseptique de même famille que l'antiseptique alcoolique
    • Antiseptique alcoolique
  • Ampoules ou dosettes d'eau stérile ou de sérum salé isotonique à 0,9 % (sérum physiologique – Chlorure de sodium à 0,9% (NaCl 0,9%))
  • Garrot nettoyé et désinfecté
  • Protection papier absorbante imperméable à usage unique
  • Ruban adhésif hypoallergénique
  • Nécessaire à l'analyse biologique :
    • Etiquettes laboratoire d'identification patient
    • Bon d'analyse laboratoire
    • Pochette de transport
  • Réniforme nettoyé et désinfecté ou à usage unique non stérile
  • Collecteur pour objets perforants, coupants, tranchants (OPCT)
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
    • Sac à élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains :
    • Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
    • Lavage hygiénique des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette

4. Procédure

4.1 Préparation du patient

  • Informer le patient sur les modalités du soin
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Mettre le garrot 10 cm au-dessus du point de ponction et vérifier la présence d'un pouls artériel en contrebas (en l'absence d'un pouls artériel en dessous du garrot, le desserer)
  • Choisir la veine à perfuser :
    • Chez l'adulte et l'enfant :
      • Veines du dos de la main :
        • Veine basilique
        • Veine cubitale
      • Veines du membre supérieur :
        • Veine céphalique
        • Veine basilique
        • Veine cubitale
    • chez le nourrisson :
      • Veine ombilicale
      • Veine épicrânienne
  • Favoriser la vasodilatation de la veine, ce qui rend le geste plus facile :
    • Demander au patient de serrer le poing
    • Mettre le bras en déclive
    • Tapoter la veine
    • Mettre un linge chaud sur l'avant bras (si nécessaire)
  • Desserrer le garrot
  • Installer la protection papier absorbante imperméable à usage unique sous le site de soins

4.2 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire :
    • Vérifier les dates de péremption
    • Vérifier l'intégrité des emballages
  • Ouvrir aseptiquement le matériel
  • Imprégner les compresses stériles :
    • 1 paquet : savon antiseptique dilué avec de l'eau stérile ou du sérum salé isotonique à 0,9 %
    • 1 paquet : eau stérile ou sérum salé isotonique à 0,9 %
    • 1 paquet : compresses sèches
    • 1 paquet : antiseptique alcoolique
  • Désinfecter le site d'injection des flacon avec une compresse stérile imprégnée d’antiseptique alcoolique
    • Respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant)
    • Puis laisser sécher l'antiseptique
      • La stérilité des sites d'injections de la poche dépend des conditions de fabrication

4.3 Réalisation

  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage hygiénique des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Mettre le garrot 10 cm au-dessus du point de ponction et vérifier la présence d'un pouls artériel en contrebas (en l'absence d'un pouls artériel en dessous du garrot, le desserer)
  • Réaliser l'antisepsie cutanée en 5 étapes :
    • 5 étapes :
      • Etape n°1 : détersion (compresse stérile imprégnée de savon antiseptique dilué)
      • Etape n°2 : rinçage (compresse stérile imprégnée d'eau stérile ou de sérum salé isotonique à 0,9 %)
      • Etape n°3 : séchage par tamponnement (compresse stérile sèche)
      • Etape n°4 : antisepsie (compresse stérile imprégnée d'antiseptique alcoolique)
      • Etape n°5 : séchage spontané (respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant))
    • Technique :
      • Mouvement en spirale, du centre à la périphérie
        • Toujours aller du plus propre au plus sale : le site de ponction est considéré comme étant le plus propre
    • Antisepsie plaie vers extérieur
    • Règles d'hygiène :
      • Toucher uniquement les bords de la compresse
      • Ne jamais repasser à un même endroit
      • Utiliser une compresse par passage, puis la jeter
      • Respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant)
  • Enfiler les gants
    • Gants non stériles : en l'absence de palpation du site de ponction après l'antisepsie cutanée
      • Le respect d'une technique aseptique n'implique pas l'utilisation de gants stériles
      • Le port de gants fait partie des précautions standard pour la prévention des accidents d'exposition au sang
    • Gants stériles : si palpation du site de ponction après l'antisepsie cutanée
  • Assembler le système de prélèvement
  • Ponctionner la veine :
    • Maintenir la veine avec le pouce et l'index de la main non dominante
    • Piquer franchement la peau en inclinant l'aiguille à 10°-20° environ
    • Abaisser légèrement l'aiguille parallèlement à la peau et pénétrer doucement la veine
    • Maintenir et immobiliser le corps de prélèvement avec le pouce et l'index de la main dominante
    • Introduire les flacons avec la main non dominante selon l'ordre recommandé
      • N°1 : flacon aérobie
      • N°2 : flacon anaérobie
    • Après remplissage, enlever le flacon du corps de prélèvement
  • Desserrer le garrot
  • Retirer l'aiguille et l'éliminer immédiatement dans le collecteur pour objets perforants, oupants, tranchants (OPCT)
  • Compresser l'orifice de ponction avec une compresse imprégnée d'antiseptique alcoolique
  • Couvrir l'orifice de ponction avec une compresse sèche et du ruban adhésif hypoallergénique
  • Jeter les gants
  • Réinstaller le patient
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Vérifier la concordance des étiquettes et de l'identité du patient
  • Etiqueter les flacons
  • Remplir le bon d'analyse laboratoire
  • Acheminer les flacons au laboratoire d'analyse
  • Ranger les flacons à l'intérieur d'une étuve (37°C) à défaut de l'acheminement immédiat
  • Notifications dans le dossier de suivi du patient :
    • Date et heure de la ponction
    • Localisation de la ponction
    • Circonstances du prélèvement (hyperthermie, frissons...)
    • Types de flacons prélevés
    • Nombre de prélèvements effectués
    • Réactions du patient et collaboration
    • Réactions anormales, complications, incidents, accidents

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Hématome au point de ponction : bien comprimer le point de ponction après le prélèvement
  • Défaut de reflux du sang : non ponction de la veine, transpercement de la veine, veine trop ou pas assez comprimée
  • Douleur
  • Malaise vagal
  • Ponction artérielle

6. Surveillance

  • Absence d'apparition d'hématome
  • Absence de saignement
  • Absence de douleur
Mise à jour le 27/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com
pour Soins-Infirmiers.com

Références

  • Société Française d'Hygiène Hospitalière (SFHH), Ministère de la santé et des sports (France), Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP). " Surveiller et prévenir les infections associées aux soins - Juin 2009 ". Health & Co, Collection Hygiènes - Volume XVIII - N°4 ; Septembre 2010.
Bonjour, et bienvenue sur Soins-Infirmiers.com
Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. C'est votre droit. Tous les services de Soins-Infirmiers.com sont gratuits pour mieux vous accompagner au quotidien.
Sans la publicité qui finance le développement du site, Soins-Infirmiers.com ne peut pas vivre.

Nous vous invitons à désactiver votre bloqueur de publicité lorsque vous êtes sur Soins-Infirmiers.com,
et à recharger la page pour poursuivre votre navigation

Merci de votre soutien !
Recharger la page