Accueil > Pratique infirmière > Examens biologiques > Le prélèvement sanguin sur chambre à cathéter implantable

Le prélèvement sanguin sur chambre à cathéter implantable

Mis à jour le 4/8/2019

1. Définition

La chambre à cathéter implantable (CCI) est un dispositif implantable sous-cutané composé d'une chambre d'injection et d'un cathéter central, permettant un accès cutané au cathéter.

2. Objectifs

  • Analyse sanguine cytologique
  • Analyse sanguine chimique
  • Analyse sanguine bactériologique
  • Analyse sanguine immunologique
  • Analyse sanguine sérologique

3. Matériel nécessaire

  • Aiguille de Huber en place dans la chambre à cathéter implantable
  • Système de prélèvement pour prélèvement sanguin sous vide :
    • Corps de prélèvement à usage unique (corps de pompe)
    • Adaptateur pour corps de prélèvement
  • Tubes de prélèvement sous vide pour analyses
  • Compresses stériles
  • Bouchon stérile pour site d'injection (robinet)
  • Antiseptique alcoolique
  • Ampoules, dosettes et/ou poche de solution saline isotonique à 0,9% (Chlorure de sodium à 0,9% (NaCl 0,9%))
  • Gants à usage unique non stériles
  • Masque (bavette)
  • Seringues stériles à verrou de 10 ml minimum
    • Utiliser uniquement des seringues de volume au moins égal à 10 ml lors d'une injection dans la chambre à cathéter implantable ou sur la ligne de perfusion, afin d'éviter une hyperpression qui pourrait endommager le dispositif sous-cutané
  • Aiguilles pompeuses (rose : 18 Gauge)
  • Nécessaire à l'analyse biologique :
    • Etiquettes laboratoire d'identification patient
    • Bon d'analyse laboratoire
    • Pochette de transport
  • Réniforme nettoyé et désinfecté ou à usage unique non stérile
  • Collecteur pour objets perforants, coupants, tranchants (OPCT)
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
    • Sac à élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette

4. Procédure

4.1 Préparation du patient

  • Informer le patient sur les modalités du soin
  • Demander au patient de tourner la tête du côté opposé à la chambre à cathéter implantable

4.2 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire :
    • Vérifier les dates de péremption
    • Vérifier l'intégrité des emballages
  • Ouvrir aseptiquement le matériel
  • Assembler le système de prélèvement

4.3 Réalisation

  • Mettre un masque (bavette)

Préparation de la seringue

  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains
  • Vider la tête de l’ampoule de solution saline isotonique à 0,9% par tapotements successifs : tapoter le haut de l'ampoule avec un doigt jusqu'à ce que tout le liquide descende
  • Désinfecter la lime et le collet de l’ampoule avec une compresse imprégnée d’antiseptique alcoolique
    • Respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant)
    • Puis laisser sécher l'antiseptique
  • Casser la tête de l'ampoule à l'aide d'une compresse sèche, en effectuant un mouvement de repli ferme et rapide vers l'extérieur
  • Jeter les compresses et la tête de l'ampoule
  • Ouvrir les emballages du matériel
    • Cette étape peut être effectuer durant le temps de contact de l'antiseptique
  • Assembler la seringue à l'aiguille pompeuse puis retirer le capuchon de protection de l'aiguille
  • Introduire l’aiguille dans l’ampoule en veillant à ne pas toucher le col de l'ampoule avec l'aiguille
  • Aspirer le produit, en tirant délicatement le piston :
    • Prélever le produit en retournant l'ampoule : ampoule en haut et seringue en bas
    • Maintenir l'extrémité de l'aiguille immergée dans le liquide pour prendre la totalité du médicament, tout en évitant d'aspirer de l'air
    • Ne pas toucher le piston de la seringue
  • Remonter la seringue et aspirer un peu d’air de l’ampoule afin de purger le liquide présent dans l’aiguille
  • Jeter l'ampoule vide
  • Désadapter l’aiguille de la seringue à l'aide de la pince Kocher (clamp) et l’éliminer dans le collecteur pour objets perforants, coupants, tranchants (OPCT)
  • Rassembler les bulles d’air en tapotant le corps de la seringue
  • Eliminer l’air contenu dans la seringue en la tenant verticalement ce qui permet également de purger l’aiguille : voir apparaître une goutte de liquide à l’extrémité de l’aiguille
  • Vérifier le volume correspondant à la prescription à l’aide des graduations de la seringue : évacuer lentement le surplus en maintenant la seringue légèrement inclinée vers le bas, puis revérifier
  • Identifier la seringue avec l'étiquette précédemment remplie : ne pas masquer les graduations
  • Remettre la seringue dans son emballage, embout vers le fond de l’emballage
  • Disposer la seringue dans le plateau

Prélèvement sanguin

  • Réaliser une hygiène des mains : frictions hydro-alcoolique ou lavage antiseptique des mains
  • Enfiler des gants à usage unique non stériles
  • Manipuler avec des compresses stériles imprégnées d'antiseptique alcoolique
  • Vérifier que la voie de prélèvement est fermer
  • Ouvrir le bouchon du robinet avec une compresse stérile imprégnée d'antiseptique alcoolique
  • Adapter le système de prélèvement au robinet
  • Ouvrir la voie
  • Purger la tubulure de sérum avec des tubes de purge (espace mort + 3 ml)
  • Introduire les tubes de prélèvements selon l'ordre recommandé
  • Après remplissage, enlever le tube du corps de prélèvement et homogénéiser le sang par des retournements lents
  • Fermer la voie
  • Retirer le système de prélèvement et l'éliminer immédiatement dans le collecteur pour objets perforants, oupants, tranchants (OPCT)
  • Adapter la seringue de sérum au robinet
  • Ouvrir la voie
  • Rincer la ligne avec la seringue de solution saline isotonique à 0,9%
    • Rincer de manière pulsée par poussées successives
    • Rincer avec une quantitée minimum de 10 ml
  • Fermer la voie
  • Visser un bouchon stérile en le manipulant avec une compresse stérile imprégnée d'antiseptique alcoolique
  • Réinstaller le patient
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains
  • Vérifier la concordance des étiquettes et de l'identité du patient
  • Etiqueter les tubes
  • Remplir le bon d'analyse laboratoire
  • Acheminer les tubes au laboratoire d'analyse
  • Notifications dans le dossier de suivi du patient :
    • Date et heure de prélèvement
    • Réactions du patient et collaboration
    • Réactions anormales, complications, incidents, accidents

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Infection
  • Risque de retournement de la chambre implantable
  • Obstruction du cathéter
  • Extravasation
  • Désunion du cathéter et de la chambre
  • Embolie gazeuse

6. Surveillance

  • Vérification du bon fonctionnement du dispositif :
    • Présence du reflux sanguin
    • Absence de douleur à l'injection
    • Facilité de l'injection à la seringue du solution saline isotonique à 0,9%
    • Bon débit de perfusion
  • Absence de signe d'inflammation :
    • Douleur
    • Rougeur
    • Chaleur
    • Odème
  • Propreté et état du pansement : réfection si pansement décollé ou visiblement souillé, ou si une inspection du site est nécessaire
Rédaction
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Référence
  1. Société Française d’Hygiène Hospitalière. Surveiller et prévenir les infections associées aux soins [Internet]. Paris: Health & Co; 2010 [cité 4 août 2019]. (Hygiènes; vol. XVIII). Disponible sur: https://sf2h.net/wp-content/uploads/2010/09/SF2H_surveiller-et-prevenir-les-IAS-2010.pdf
  2. Société Française d’Hygiène Hospitalière. Prévention des infections associées aux chambres à cathéter implantables pour accès veineux [Internet]. Paris: Health & Co; 2012 [cité 4 août 2019]. (Hygiènes; vol. XX). Disponible sur: https://sf2h.net/wp-content/uploads/2013/01/SF2H_recommandations_prevention-des-IA-aux-chambres-a-catheter-implantables-pour-acces-veineux-2012.pdf
  3. Société Française d’Hygiène Hospitalière. Antisepsie de la peau saine avant un geste invasif chez l’adulte [Internet]. Health & Co; 2016 [cité 4 août 2019]. (Hygiènes; vol. XXIV). Disponible sur: https://sf2h.net/wp-content/uploads/2016/05/Recos-Antisepsie-SF2H-2016.pdf
  4. CCLIN Ouest. Hygiène des plaies et pansements [Internet]. 2004 [cité 4 août 2019]. Disponible sur: https://www.preventioninfection.fr/?jet_download=1595
  5. CClin Sud-Ouest. Le bon usage des antiseptiques pour la prévention de risque infectieux chez l’adulte [Internet]. 2013 [cité 4 août 2019]. Disponible sur: https://www.preventioninfection.fr/?jet_download=2519

Des ressources pédagogiques complètes

En partenariat avec EspaceSoignant.com, nous vous offrons un espace dédié et gratuit pour vous accompagner : modules d'entraînement, plaquettes mémos, raisonnement clinique, objectifs d'apprentissage...

Accéder à l'espace membre