Accueil > Pratique infirmière > Examens médicaux > La scintigraphie myocardique

La scintigraphie myocardique

Mis à jour le 31/7/2019

1. Définition

La scintigraphie myocardique est une technique d'imagerie de médecine nucléaire qui consiste à injecter l'agent traceur radioactif Thallium 201 qui se fixe sur le myocarde, puis à le détecter par balayage du corps par une caméra à scintillation.

Etymologie
  • Scintigraphie : scinti + graphie
    • Scinti, du latin scintillare : briller avec des éclats ( relatif à l’enregistrement de radiations émises par un organe après injection d’un isotope)
    • Graphie, du grec graphein : écrire

2. Principe

  • La scintigraphie est une technique d'imagerie de médecine nucléaire qui consiste à injecter un agent traceur radioactif qui se fixe sur un organe cible, puis à le détecter par balayage du corps par une caméra à scintillation
  • Cible des agents traceurs radioactifs :
    • Technétium 99 : os, poumons, reins
    • Thallium 201 : myocarde
    • Iode 123 : thyroïde
    • Iode 131 : thyroïde

3. Indications - Objectifs

  • Quantifier les fonctions du ventricule gauche et du ventricule droit

4. Préparation

  • Retrait de tout objet métallique de la zone d'examen

6. Risques

  • Forte irradiation

7. Contre-indications

  • Femme enceinte
  • Allaitement
  • Angor instable
Rédaction
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Référence
  1. Société Française de Radiologie, Société Française de Biophysique et de Médecine Nucléaire. Guide du bon usage des examens d’imagerie médicale [Internet]. Guide du bon usage des examens d’imagerie médicale. 2013 [cité 31 juill 2019]. Disponible sur: http://gbu.radiologie.fr/

Des ressources pédagogiques complètes

En partenariat avec EspaceSoignant.com, nous vous offrons un espace dédié et gratuit pour vous accompagner : modules d'entraînement, plaquettes mémos, raisonnement clinique, objectifs d'apprentissage...

Accéder à l'espace membre