pub

Cathéter artériel : aide à la pose

1. Définition

Le cathétérisme artériel est la mise en place par un médecin d'un cathéter dans une artère périphérique afin de mesurer la pression artérielle, de manière invasive et continue, et de réaliser des prélèvements de sang artériel.

2. Indications

  • Nécessité d'une mesure constante de la pression artérielle
    • Instabilité hémodynamique
    • Administration de vasopresseurs
  • Nécessite de réaliser de nombreux prélèvements sanguins
  • Réaliser le soin dans le respect des conditions d’hygiène, de sécurité et d'ergonomie

3. Objectifs

  • Disposer d'une voie artérielle pour mesurer la pression artérielle ou effectuer des prélèvements sanguins
  • Aider à la pose d'un cathéter artériel dans le respect des conditions d’hygiène

4. Matériel nécessaire

  • Kit de cathétérisme artériel :
    • Cathéter artériel
    • Guide métallique
    • Aiguille
  • Poche de sérum physiologique – Chlorure de sodium à 0,9% (NaCl 0,9%)
    • Selon protocole : ajout d'héparine (2 500 UI dans 500 ml)
  • Manchette à pression
  • Pied à perfusion
  • Circuit de pression pré-monté :
    • Transducteur (tête de pression) :
      • 2 parties séparées par une fine membrane :
        • Partie mécanique : chambre remplie de sérum reliée au cathéter artériel par une tubulure purgée
        • Partie éléctrique : constitué d'une résistance variable placée dans un circuit électrique comportant trois résistances connues (pont de Wheastone), qui transforme les variations de pression en variations de potentiel électrique
    • Perfuseur reliant la partie mécanique du transducteur à la poche de sérum
    • Tubulure muni d'un robinet à 3 voies, reliant la partie mécanique du transducteur au cathéter
  • Support de transducteur (tête de pression)
  • Electrocardioscope muni d'une commande de mesure de la pression artérielle invasive
  • Câble électrique reliant la partie électrique du transducteur à l'électrocardioscope
  • Champ de table stérile
  • Champ stérile fenestré
  • Compresses stériles
  • Antiseptique de même famille :
    • Savon Antiseptique
      • Savon doux liquide en l'absence de savon antiseptique de même famille que l'antiseptique alcoolique
    • Antiseptique alcoolique
  • Ampoules, dosettes et/ou poche de sérum salé isotonique à 0,9 % (sérum physiologique – Chlorure de sodium à 0,9% (NaCl 0,9%))
  • Fil de suture serti sur une aiguille
  • Ciseaux stériles
  • Pince à griffes stérile
  • Pansement :
    • Pansement occlusif transparent semi-perméable en polyuréthane
    • Pansement adhésif avec compresse
  • Tondeuse ou ciseaux
  • Bande adhésive élastique
  • Nécessaire à l'anesthésie locale :
    • Anesthésique local injectable
    • Seringue de 20 mL
    • Aiguille pompeuse (rose : 18 Gauge)
    • Aiguille sous-cutanée (orange : 25 Gauge)
  • Nécessaire à l'habillage :
    • Médecin opérateur :
      • Gants à usage unique stérile
      • Charlotte (coiffe)
      • Masque (bavette)
      • Casaque stérile (sarrau stérile)
    • Aide opérateur :
      • Charlotte (coiffe)
      • Masque (bavette)
      • Gants à usage unique stérile
      • Tablier de protection à usage unique
  • Collecteur pour objets perforants, coupants, tranchants (OPCT)
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
    • Sac à élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains :
    • Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
    • Lavage hygiénique des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
    • Désinfection chirurgicale des mains par lavage / Désinfection chirurgicale des mains par frictions
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette

5. Procédure

5.1 Préparation du patient

  • Informer le patient sur les modalités du soin
  • Si besoin, dépiler la zone d'insertion du cathéter avec une tondeuse ou aux ciseaux : ne pas raser
    • La dépilation doit toujours être réalisée dans le sens du poils pour éviter les folliculites
  • Pose du cathéter par voie radiale :
    • Installer confortablement le patient en décubitus dorsal
    • Fixer la main avec une bande adhésive élastique
  • Pose du cathéter par voie fémorale :
    • Installer confortablement le patient en décubitus dorsal
    • Placer la cuisse en abduction et rotation externe
  • Pose du cathéter par voie axillaire :
    • Installer confortablement le patient en décubitus dorsal
    • Placer le bras en extension
    • Fixer le bras avec une bande adhésive élastique
  • Pose du cathéter par voie pédieuse :
    • Installer confortablement le patient en décubitus dorsal
    • Fixer le pied avec une bande adhésive élastique
  • Pose du cathéter par voie humérale :
    • Interdite : absence de réseau artériel de suppléance en cas de thrombose

5.2 Test d'Allen

  • Le test d'Allen permet de vérifier la suppléance de l'artère cubitale en cas de thrombose de l'artère radiale
    • Mettre le bras à ponctionner en l'air
    • Faire fermer le poing
    • Comprimer les artères radiale et cubitale au niveau du poignet
    • La main se vide de son sang et devient blanche
    • Baisser le bras
    • Faire ouvrir la main
    • Relâcher l'artère cubitale et continuer à comprimer l'artère radiale
    • Si la paume se recolore en moins de 10 à 15 secondes, l’artère cubitale et l’arcade palmaire sont perméables
    • Le test est dit « positif », la ponction est autorisée

5.3 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire :
    • Vérifier les dates de péremption
    • Vérifier l'intégrité des emballages
  • Installer le système de mesure :
    • Adapter le circuit du transducteur à la poche de sérum en conservant la stérilité de l'extrémité de la tubulure
    • Installer la poche de sérum dans la manchette de pression
    • Gonfler la manchette de pression à 300 millimètres de mercure (mmHg)
      • Cette pression supérieure à la pression artérielle permet d'éviter un reflux de sang artériel dans la tubulure et sa coagulation
    • Purger le système et vérifier l'absence de bulles d'air
    • Fixer le transducteur sur le support
    • Positionner le support : la position du zéro de référence est représenté par l'oreillette droite
      • En décubitus dorsal : ligne axillaire moyenne et un point situé à 5 cm en dessous de l'angle de Louis
      • En décubitus latéral : sternum
      • En hémodynamique cérébrale : conduit auditif externe
  • Ouvrir aseptiquement des compresses stériles
  • Imprégner les compresses stériles :
    • 1 paquet : savon antiseptique dilué avec de l'eau stérile ou du sérum salé isotonique à 0,9 %
    • 1 paquet : eau stérile ou sérum salé isotonique à 0,9 %
    • 1 paquet : compresses sèches
    • 1 paquet : antiseptique alcoolique

5.4 Réalisation

  • S'habiller :
    • Charlotte (coiffe)
    • Masque (bavette)
    • Tablier de protection à usage unique
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage hygiénique des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Enfiler des gants à usage unique stériles
  • Réaliser l'antisepsie cutanée en 5 étapes :
    • 5 étapes :
      • Etape n°1 : détersion (compresse stérile imprégnée de savon antiseptique dilué)
      • Etape n°2 : rinçage (compresse stérile imprégnée d'eau stérile ou de sérum salé isotonique à 0,9 %)
      • Etape n°3 : séchage par tamponnement (compresse stérile sèche)
      • Etape n°4 : antisepsie (compresse stérile imprégnée d'antiseptique alcoolique)
      • Etape n°5 : séchage spontané (respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant))
    • Technique :
      • Mouvement en spirale, du centre à la périphérie
        • Toujours aller du plus propre au plus sale : le site d'insertion est considéré comme étant le plus propre
    • Antisepsie plaie vers extérieur
    • Règles d'hygiène :
      • Toucher uniquement les bords de la compresse
      • Ne jamais repasser à un même endroit
      • Utiliser une compresse par passage, puis la jeter
      • Respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant)
  • Jeter les gants
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage hygiénique des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Aider le médecin opérateur à l'habillage stérile (après sa désinfection chirurgicale des mains par lavage ou par frictions)
  • Aider le médecin opérateur à installer le champ de table stérile
  • Ouvrir aseptiquement et disposer sur le champ de table stérile tout le matériel nécessaire :
    • Compresses stériles imprégnées d'antiseptique alcoolique
    • Compresses stériles sèches
    • Champ stérile fenestré
    • Kit de cathétérisme artériel
    • Fil de suture serti sur une aiguille
    • Ciseaux stériles
    • Pince à griffes stérile
    • Pansement :
      • Pansement occlusif transparent semi-perméable en polyuréthane
      • Pansement adhésif avec compresse
    • Nécessaire à l'anesthésie locale si besoin
  • Réalisation du cathétérisme par le médecin opérateur dans des conditions d'asepsie chirurgicale :
    • Repère du point de ponction
    • Anesthésie locale
    • Ponction de l'artère
    • Introduction du guide
    • Mise en place du cathéter à travers le guide
    • Fixation du cathéter à la peau
  • Donner aseptiquement la tubulure purgée du transducteur au médecin pour qu'il l'adapte au cathéter
  • Réalisation du pansement :
    • Pansement occlusif transparent semi-perméable en olyuréthane
    • Pansement adhésif avec compresse
  • Etalonner le système en définissant le zéro de référence
  • Réinstaller le patient
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Notifications dans le dossier de suivi du patient :
    • Date et heure de pose du cathéter
    • Nombre de ponctions effectuées
    • Type de cathéter et numéro de lot
    • Localisation du site d'insertion
    • Réactions du patient et collaboration
    • Réactions anormales, complications, incidents, accidents

6. Complications - Incidents - Accidents

  • Thrombose artérielle
  • Obstruction du cathéter
  • Infection
  • Hématome
  • Ponction veineuse
  • Buté du guide et/ou du cathéter dans la progression
  • Embolie gazeuse
  • Injection accidentelle dans le cathéter artériel
  • Malaise vagal

7. Surveillance

  • Absence de signe d'inflammation :
    • Douleur
    • Rougeur
    • Chaleur
    • Oedème
  • Absence de thrombose
  • Propreté et état du pansement : réfection si pansement décollé ou visiblement souillé, ou si une inspection du site est nécessaire
  • Cathéter perméable
  • Lignes des tubulures non coudées
  • Bonne fixation du cathéter
Mise à jour le 27/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com
pour Soins-Infirmiers.com

Références

  • Société Française d'Hygiène Hospitalière (SFHH), Ministère de la santé et des sports (France), Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP). " Surveiller et prévenir les infections associées aux soins - Juin 2009 ". Health & Co, Collection Hygiènes - Volume XVIII - N°4 ; Septembre 2010.
  • Société Française d'Hygiène Hospitalière (SFHH). " Antisepsie de la peau saine pour la mise en place de cathéters vasculaires, la réalisation d'actes chirurgicaux et les soins du cordon chez le nouveau-né âgé de moins de trente jours et le prématuré ". Janvier 2011.
  • Société Française d'Anesthésie et de Réanimation (SFAR). Conférence d’experts " Cathétérisme artériel et mesure invasive de la pression artérielle en anesthésie-réanimation de l’adulte ". 1994.