Pression artérielle sanglante (zéro de référence) : cathéter artériel

1. Définition

Le cathéter artériel est un dispositif permettant un accès artériel afin de mesurer la pression artérielle, de manière invasive et continue, et de réaliser des prélèvements de sang artériel.

La pression artérielle sanglante ou invasive, est une technique invasive de monitorage de la pression artérielle intra-vasculaire par un cathéter artériel.

2. Objectifs

  • Mesurer la pression artérielle à l'aide d'un cathéter artériel
  • Etalonner le système en définissant le zéro de référence
  • Positionner le transducteur

3. Matériel nécessaire

  • Cathéter artériel avec système de mesure :
    • Poche de sérum physiologique – Chlorure de sodium à 0,9% (NaCl 0,9%)
      • Selon protocole : ajout d'héparine (2 500 UI pour 500 ml de sérum physiologique)
    • Manchette à pression
    • Pied à perfusion
    • Circuit de pression :
      • Transducteur (tête de pression) :
        • 2 parties séparées par une fine membrane :
          • Partie mécanique : chambre remplie de sérum reliée au cathéter artériel par une tubulure purgée
          • Partie éléctrique : constitué d'une résistance variable placée dans un circuit électrique comportant trois résistances connues (pont de Wheastone), qui transforme les variations de pression en variations de potentiel électrique
      • Perfuseur reliant la partie mécanique du transducteur à la poche de sérum
      • Tubulure muni d'un robinet à 3 voies, reliant la partie mécanique du transducteur au cathéter
    • Support de transducteur (tête de pression)
    • Electrocardioscope muni d'une commande de mesure de la pression artérielle invasive
    • Câble électrique reliant la partie électrique du transducteur à l'électrocardioscope
  • Compresses stériles
  • Antiseptique alcoolique
  • Bouchon stérile pour site d'injection (robinet)
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains :
    • Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
    • Lavage hygiénique des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette

4. Principe de fonctionnement

4.1 Transducteur (tête de pression)

  • Le transducteur est composé de 2 parties séparées par une fine membrane déformable :
    • Partie mécanique : chambre remplie de sérum reliée au cathéter artériel par une tubulure purgée et à la poche de sérum par un perfuseur
    • Partie éléctrique : constitué d'une résistance variable placée dans un circuit électrique comportant trois résistances connues (pont de Wheastone), qui transforme les variations de pression en variations de potentiel électrique

4.2 Principe

  • Le transducteur mesure une différence entre la pression du vaisseau artériel et la pression atmosphérique ambiante
  • La pression atmosphérique ambiante est considérée comme valeur zéro
    • On met en contact la chambre du transducteur remplie de sérum avec l'air ambiant
    • On indique au moniteur qu'il s'agit de la valeur "0" : zéro de référence
  • Lors des contractions cardiaques, les variations de pressions sont transmises à la chambre de sérum du transducteur (partie mécanique), par l'intermédiaire de la tubulure
  • Les variations de pressions du sérum dans la chambre du transducteur entraîne une déformation de la membrane
  • La déformation de la membrane entraîne une variation des résistances électriques de la partie électrique du transducteur
  • Le transducteur transforme les variations de résistance en potentiel électrique de pression

5. Procédure

5.1 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire :
    • Vérifier les dates de péremption
    • Vérifier l'intégrité des emballages
  • Ouvrir aseptiquement le matériel
  • Imprégner les compresses stériles d'antiseptique alcoolique

5.2 Réalisation

  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Vérifier la quantité de sérum dans la poche installée dans la manchette de pression
  • Gonfler la manchette de pression à 300 millimètres de mercure (mmHg)
    • Cette pression supérieure à la pression artérielle permet d'éviter un reflux de sang artériel dans la tubulure et sa coagulation
  • Positionner le support du transducteur : la position du zéro de référence est représenté par l'oreillette droite
    • En décubitus dorsal : ligne axillaire moyenne et un point situé à 5 cm en dessous de l'angle de Louis
    • En décubitus latéral : sternum
    • En hémodynamique cérébrale : conduit auditif externe
  • Etalonner le système en définissant le zéro :
    • Manipuler le transducteur avec une compresse stérile imprégnée d'antiseptique alcoolique
    • Fermer la voie transducteur-patient à l'aide du robinet
    • Ouvrir le bouchon du robinet

La tête de pression n'est plus en contact avec le cathéter : la courbe de pression de l'électrocardioscope est plate

La chambre de sérum (eau) est en contact avec la pression atmosphérique (air)

C'est l'interface air/eau qui représente le zéro

  • On indique au moniteur qu'il s'agit de la valeur "0" : zéro de référence

Enregistrement de la pression zéro par rapport à la pression atmosphérique où est situé le transducteur : la courbe de pression se place à la valeur "0" de l'écran

  • Visser un bouchon stérile en le manipulant avec une compresse stérile imprégnée d'antiseptique alcoolique
  • Ouvrir la voie transducteur patient à l'aide du robinet

La tête de pression est en contact avec le cathéter : la courbe de pression de l'électrocardioscope s'affiche

  • Purger le système durant 1 à 2 secondes
  • Régler les alarmes
  • Régler l'amplitude de la courbe et l'échelle d'affichage
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Notifications dans le dossier de suivi du patient :
    • Date et heure de la mesure de la pression artérielle
    • Valeur de la pression artérielle
      • Pression artérielle systolique (PAS)
      • Pression artérielle diastolique (PAD)
      • Pression artérielle moyenne (PAM)
    • Qualité du tracé de la courbe de pression
    • Réactions anormales, complications, incidents, accidents

6. Complications - Incidents - Accidents

  • Désadaptation des connexions
  • Mauvaise manipulation
  • Valeur erronée de la courbe de pression
  • Thrombose artérielle
  • Obstruction du cathéter
  • Infection
  • Hématome
  • Injection accidentelle dans le cathéter artériel

7. Surveillance

  • Absence de signe d'inflammation :
    • Douleur
    • Rougeur
    • Chaleur
    • Odème
  • Absence de thrombose
  • Propreté et état du pansement : réfection si pansement décollé ou visiblement souillé, ou si une inspection du site est nécessaire
  • Cathéter perméable
  • Lignes des tubulures non coudées
  • Bonne fixation du cathéter
Normes de la pression artérielle
Classification Adulte
> 14 ans
Enfant
2 - 12 ans
Nourrisson
1 mois - 2 ans
Nouveau-né
< 1 mois
Pression normale 140 / 80 mmHg 110 / 60 mmHg 85 / 44 mmHg 75 / 45 mmHg
Pression haute :
Hypertension
> 140 / 80 mmHg > 110 / 60 mmHg > 85 / 44 mmHg > 75 / 45 mmHg
Pression basse :
Hypotension
< 120 / 80 mmHg < 100 / 60 mmHg < 75 / 44 mmHg < 65 / 45 mmHg
mmHg : millimètres de mercure
cmHg : centimètres de mercure
Classification des niveaux de pression artérielle
chez l'adulte > 18 ans
Catégorie Pression artérielle systolique
PAS (en mmHg)
  Pression artérielle diastolique
PAD (en mmHg)
Pression artérielle optimale < 120 et < 80
Pression artérielle normale 120 - 129 et/ou 80 - 84
Pression artérielle normale haute 130 - 139 et/ou 85 - 89
Hypertension grade 1 (légère) 140 - 159 et/ou 90 - 99
Hypertension grade 2 (modérée) 160 - 179 et/ou 100 - 109
Hypertension grade 3 (sévère) 180 et/ou 110
Hypertension systolique isolée 140 et < 90
Définitions et classification des niveaux de pression artérielle (PA) en millimètres de mercure (mmHg)
par la Société Européenne d'Hypertension (European Society of Hypertension (ESH))
Mise à jour le 27/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Rédaction EspaceSoignant.com
pour Soins-Infirmiers.com

Références

  • Société Française d'Hygiène Hospitalière (SFHH), Ministère de la santé et des sports (France), Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP). " Surveiller et prévenir les infections associées aux soins - Juin 2009 ". Health & Co, Collection Hygiènes - Volume XVIII - N°4 ; Septembre 2010.
  • Société Française d'Anesthésie et de Réanimation (SFAR). Conférence d’experts " Cathétérisme artériel et mesure invasive de la pression artérielle en anesthésie-réanimation de l’adulte ". 1994.
  • Société Française d’Hypertension Artérielle." Seuils et cibles de pression artérielle : Chiffres sous influences ". HTA-INFO, numéro 29, décembre 2010.
Bonjour, et bienvenue sur Soins-Infirmiers.com
Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. C'est votre droit. Tous les services de Soins-Infirmiers.com sont gratuits pour mieux vous accompagner au quotidien.
Sans la publicité qui finance le développement du site, Soins-Infirmiers.com ne peut pas vivre.

Nous vous invitons à désactiver votre bloqueur de publicité lorsque vous êtes sur Soins-Infirmiers.com,
et à recharger la page pour poursuivre votre navigation

Merci de votre soutien !
Mon bloqueur est désactivé, je recharger la page