pub

Cathéter sous-cutanée : pose

1. Définition

Le cathéter sous-cutanée est un dispositif permettant d'administrer des solutés et/ou des médicaments de façon continue ou discontinue dans le tissu sous-cutané.

La perfusion sous-cutanée est appelée hypodermoclyse.

2. Objectifs

  • Disposer d'une voie d'abord lorsque la voie d'abord veineuse périphérique est inexploitable

3. Matériel nécessaire

  • Poche de perfusion en fonction de la prescription médicale
    • 50 ml
    • 100 ml
    • 250 ml
    • 500 ml
    • 1 000 ml
  • Perfuseur muni d'un robinet à 3 voies (ou perfuseur avec prolongateur muni d'un robinet à 3 voie)
  • Pied à perfusion
  • Cathéter court : 24 gauges (jaune), 22 gauges (bleu)
Cathéters courts
Couleur Gauge Diamètre extérieur (mm) Débit (ml/mn)
  Jaune 24 0,7 22
  Bleu 22 0,9 36
  Rose 20 1,1 60
  Vert 18 1,3 103
  Blanc 17 1,5 128
  Gris 16 1,7 196
  Orange 14 2,2 343
  Rouge 13 > 2,2 > 343
  • Pansement occlusif transparent semi-perméable en polyuréthane
  • Ruban adhésif hypoallergénique
  • Gants à usage unique :
    • Gants non stériles : en l'absence de palpation du site d'insertion après l'antisepsie cutanée
      • Le respect d'une technique aseptique n'implique pas l'utilisation de gants stériles
      • Le port de gants fait partie des précautions standard pour la prévention des accidents d'exposition au sang
    • Gants stériles : si palpation du site d'insertion après l'antisepsie cutanée
  • Compresses stériles
  • Antiseptique de même famille :
    • Savon Antiseptique
      • Savon doux liquide en l'absence de savon antiseptique de même famille que l'antiseptique alcoolique
    • Antiseptique alcoolique
  • Ampoules ou dosettes d'eau stérile ou de sérum salé isotonique à 0,9 % (sérum physiologique – Chlorure de sodium à 0,9% (NaCl 0,9%))
  • Tondeuse ou ciseaux
  • Réniforme nettoyé et désinfecté ou à usage unique non stérile
  • Collecteur pour objets perforants, coupants, tranchants (OPCT)
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
    • Sac à élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains :
    • Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
    • Lavage hygiénique des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette

4. Procédure

4.1 Préparation du patient

  • Informer le patient sur les modalités du soin
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Choisir le site à perfuser :
    • Abdomen : parois latérales en dehors de la zone péri-ombilicale
    • Cuisses : zone antéro-externe, à la jonction des tiers moyen et inférieur
    • Thorax : face latérale antérieure, région sous-claviculaire à 3 travers de doigts au dessous du milieu de la clavicule
    • Dos : région sous scapulaire
    • Bras : face externe
  • Si besoin, dépiler la zone à perfuser avec une tondeuse ou aux ciseaux : ne pas raser
    • La dépilation doit toujours être réalisée dans le sens du poils pour éviter les folliculites

4.2 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire :
    • Vérifier les dates de péremption
    • Vérifier l'intégrité des emballages
  • Préparer la perfusion
  • Ouvrir aseptiquement le matériel
  • Imprégner les compresses stériles :
    • 1 paquet : savon antiseptique dilué avec de l'eau stérile ou du sérum salé isotonique à 0,9 %
    • 1 paquet : eau stérile ou sérum salé isotonique à 0,9 %
    • 1 paquet : compresses sèches
    • 1 paquet : antiseptique alcoolique

4.3 Réalisation

  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage hygiénique des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Réaliser l'antisepsie cutanée en 5 étapes :
    • 5 étapes :
      • Etape n°1 : détersion (compresse stérile imprégnée de savon antiseptique dilué)
      • Etape n°2 : rinçage (compresse stérile imprégnée d'eau stérile ou de sérum salé isotonique à 0,9 %)
      • Etape n°3 : séchage par tamponnement (compresse stérile sèche)
      • Etape n°4 : antisepsie (compresse stérile imprégnée d'antiseptique alcoolique)
      • Etape n°5 : séchage spontané (respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant))
    • Technique :
      • Mouvement en spirale, du centre à la périphérie
        • Toujours aller du plus propre au plus sale : le site d'insertion est considéré comme étant le plus propre
    • Antisepsie plaie vers extérieur
    • Règles d'hygiène :
      • Toucher uniquement les bords de la compresse
      • Ne jamais repasser à un même endroit
      • Utiliser une compresse par passage, puis la jeter
      • Respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant)
  • Enfiler les gants
    • Gants non stériles : en l'absence de palpation du site d'insertion après l'antisepsie cutanée
      • Le respect d'une technique aseptique n'implique pas l'utilisation de gants stériles
      • Le port de gants fait partie des précautions standard pour la prévention des accidents d'exposition au sang
    • Gants stériles : si palpation du site d'insertion après l'antisepsie cutanée
  • Cathétériser la veine :
    • Faire un pli cutané entre le pouce et l'index
    • Introduire le cathéter, biseau vers le haut, en inclinant l'aiguille à 40°
    • Faire glisser le cathéter
  • Placer une compresse stérile sèche sous le catheter pour protéger des écoulements
  • Retirer l'aiguille et l'éliminer immédiatement dans le collecteur pour objets perforants, oupants, tranchants (OPCT)
  • Adapter la perfusion au cathéter
  • Retirer la compresse situer sous le catheter
  • Couvrir le site d’insertion du cathéter et le fixer avec un pansement occlusif transparent semi-perméable en polyuréthane
  • Faire une boucle de rappel avec la tubulure du perfuseur et la fixer avec du ruban adhésif hypoallergénique à distance du cathéter
  • Régler le débit de la perfusion
  • Noter sur le pansement la date de pose du cathéter
  • Réinstaller le patient
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Notifications dans le dossier de suivi du patient :
    • Date et heure de pose du cathéter court
    • Type et calibre du cathéter court
    • Localisation du site d'insertion
    • Réactions du patient et collaboration
    • Réactions anormales, complications, incidents, accidents

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Obstruction du cathéter
  • Adhérence du mandrin
  • Ponction veineuse
  • Echec du cathétérisme
  • Adhérence du cathéter sur l'aiguille
  • Désadaptation du cathéter
  • Infection
  • Oedème
  • Hématome

6. Surveillance

  • Absence de signe d'inflammation :
    • Douleur
    • Rougeur
    • Chaleur
    • Odème
  • Propreté et état du pansement : réfection si pansement décollé ou visiblement souillé, ou si une inspection du site est nécessaire
  • Débit de la perfusion correct
  • Ligne de perfusion non coudée
  • Durée de cathétérisme inférieure ou égale à 4 jours (96 heures)
Mise à jour le 27/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com
pour Soins-Infirmiers.com

Références

  • Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Est (C.CLIN-Est). Fiche pratique " Cathéter sous-cutanée ". Août 2012.
  • Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Est (C.CLIN-Est), Antenne Régionale d'Alsace de Lutte contre les maladies Nosocomiales (ARALIN). Recommandations de bonnes pratiques " Perfusion sous-cutanée ou hypodermoclyse ". Mars 2006
  • Société Française d'Hygiène Hospitalière (SFHH), Haute Autorité de Santé (HAS) - Service des recommandations professionnelles.Recommandations pour la pratique clinique " Prévention des infections liées aux cathéters veineux périphériques ". Novembre 2005.
  • Société Française d'Hygiène Hospitalière (SFHH), Haute Autorité de Santé (HAS). " Pose et entretien des cathéters veineux périphériques ". Avril 2007.
  • Société Française d'Hygiène Hospitalière (SFHH), Ministère de la santé et des sports (France), Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP). " Surveiller et prévenir les infections associées aux soins - Juin 2009 ". Health & Co, Collection Hygiènes - Volume XVIII - N°4 ; Septembre 2010.
  • Société Française d'Hygiène Hospitalière (SFHH). " Antisepsie de la peau saine pour la mise en place de cathéters vasculaires, la réalisation d'actes chirurgicaux et les soins du cordon chez le nouveau-né âgé de moins de trente jours et le prématuré ". Janvier 2011.