pub

Glycémie capillaire

1. Définition

La glycémie capillaire est une technique de lecture instantanée de la glycémie vasculaire capillaire.

Anecdote !

Dans le langage professionnel, on entend d'autres termes qui correspondent à des marques déposées :

  • HGT® : c'est l'abréviation de Hémoglucotest®
  • Hémoglucotest® : c'est l'adaptation familière francophone de la marque de bandelettes Haemoglukotest® du laboratoire allemand Boehringer Mannheim
  • Dextro® : c'est l'abréviation de Dextrostix®
  • Dextrostix® : c'est une marque de bandelettes du laboratoire américain Ames Mannheim
  • Glucomètre® : c'est la traduction de Glucometer®, composant de noms de plusieurs marques de lecteurs de glycémie

De ce fait il convient de dire "glycémie capillaire" et "lecteur de glycémie" et non d'utiliser des marques déposées.

2. Objectifs

  • Dépister un trouble biologique
  • Surveiller un traitement hypoglycémique ou hyperglycémique
  • Surveiller le diabète d'un patient

3. Matériel nécessaire

  • Lecteur instantané de glycémie
  • Bandelette compatible avec le lecteur
  • Autopiqueur à usage unique
  • Compresses :
    • Compresses non stériles
    • Compresses stériles : chez le nouveau-né (diminuer le risque infectieux)
  • Savon doux
  • Gants à usage unique non stériles
  • Plateau nettoyé et désinfecté
  • Réniforme nettoyé et désinfecté ou à usage unique non stérile
  • Collecteur pour objets perforants, coupants, tranchants (OPCT)
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
    • Sac à élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains :
    • Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette

4. Procédure

4.1 Préparation du patient

  • Informer le patient sur les modalités du soin
  • Repérer la zone de prélèvement :
    • Doigt :
      • Dernière phalange des doigts
      • Ne pas piquer le pouce et l'index pour préserver la "pince"
      • Piquer sur le côté du doigt, on ne pique pas la pulpe pour préserver la sensibilité
    • Lobe de l’oreille :
      • Si impossible de prélever aux doigts
      • Douloureux
    • Lobe de l’oreille :
      • Si impossible de prélever aux doigts
      • Douloureux
    • Talon chez le nouveau-né :
      • Bord externe du talon

4.2 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire :
    • Vérifier les dates de péremption
    • Vérifier l'intégrité des emballages
  • Vérifier la date de péremption des bandelettes sur le flacon de celles-ci
  • Vérifier le bon fonctionnement du lecteur
  • Vérifier la compatibilité du lecteur et des bandelettes : Bandelette qui s'utilise avec le lecteur
  • Vérifier la calibration du lecteur, sinon, le calibrer : le code de calibration inscrit sur la boîte des bandelettes doit être identique au code inscrit sur la puce ou l'écran du lecteur instantané.
  • Ouvrir aseptiquement le matériel

4.3 Réalisation

  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Enfiler des gants à usage unique non stériles
  • Ne pas utiliser de désinfectant ou une solution alcoolisé, afin de ne pas fausser le résultat par réaction enzymatique avec le réactif de la bandelette
  • Chez le patient autonome :
    • Demander au patient de se laver les mains à l’eau chaude et au savon, rincer et sécher soigneusement (éviter une hémodilution qui pourrait fausser le résultat)
  • Chez le patient non autonome :
    • Nettoyer la zone de prélèvement à l’aide d’une compresse imbibée d’eau chaude et de savon
    • Rincer à l’aide d’une compresse imbibée d’eau chaude
    • Sécher à l’aide d’une compresse sèche (éviter une hémodilution qui pourrait fausser le résultat)
  • Chez le nouveau-né :
    • Nettoyer la zone de prélèvement à l’aide d’une compresse stérile imbibée d’eau chaude et de savon
    • Rincer à l’aide d’une compresse stérile imbibée d’eau chaude
    • Sécher à l’aide d’une compresse stérile sèche (éviter une hémodilution qui pourrait fausser le résultat)
  • Réchauffer la zone de prélèvement
  • Comprimer en dessous de la zone de prélèvement pour y faire affluer le sang
  • Appliquer l’autopiqueur sur la zone de prélèvement puis piquer
  • Déposer une goutte de sang sur la cellule de la bandelette
  • Comprimer légèrement la zone de prélèvement à l’aide d’une compresse sèche
  • Jeter les gants
  • Lire le résultat suivant les indications du fabricant
  • Conversion du résultat :
    • 1 g/l = 5,55 mmol/l
    • 1 mmol/l = 0,18 g/l
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Notifications dans le dossier de suivi du patient :
    • Résultat, date et heure de la glycémie capillaire
    • Réactions du patient et collaboration
    • Réactions anormales, complications, incidents, accidents

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Erreur de lecture ou résultat faussé :
    • Lecteur et bandelette incompatible
    • Défaut de calibrage
    • Mauvaise conservation des bandelettes
    • Mauvaise manipulation des bandelettes : tordues, cellules sales ou touchées
    • Hémodilution si peau mal séchée
    • Résultat faussé si utilisation de désinfectant ou de solution alcoolique
  • Risque d’altération de l’état cutanée et de perte de la sensibilité

6. Surveillance

  • Conversion du résultat :
    • 1 g/l = 5,55 mmol/l
    • 1 mmol/l = 0,18 g/l
  • Objectifs glycémique :
    • Non diabétique (glycémie normale) :
      • A jeun : 0,8 – 1,10 g/l (4,4 – 6,1 mmol/l)
      • 2 h après repas : < 1,40 g/l (7,8 mmol/l)
    • Diabète de type 1 :
      • A jeun : 0,7 – 1,20 g/l (3,9 – 6,7 mmol/l)
      • 2 h après repas : < 1,60 g/l (8,9 mmol/l)
    • Diabète de type 2 :
      • A jeun : 0,7 – 1,20 g/l (3,9 – 6,7 mmol/l)
      • 2 h après repas : < 1,80 g/l (10 mmol/l)
    • Diabète gestationnel :
      • A jeun : < 0,95 g/l (5,3 mmol/l)
      • 2 h après repas : < 1,20 g/l (6,7 mmol/l)
  • Surveillance du résultat :
    • Hypoglycémie chez le patient non diabétique : glycémie < 0,55 g/l (3 mmol/l)
    • Hypoglycémie chez le patient diabétique : glycémie < 0,6 g/l (3,3 mmol/l)
  • Comparer le résultat aux résultats précédents
  • Surveiller l'état cutané
Mise à jour le 13/3/2018
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Rédaction EspaceSoignant.com
pour Soins-Infirmiers.com

Références

  • Haute Autorité de Santé (HAS). Bon usage des dispositifs médicaux " Indications et prescription d'une autosurveillance glycémique chez un patient diabétique ". Octobre 2007.
  • Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Est (C.CLIN-Est), Antenne régionale d’Alsace. Recommandations de bonnes pratiques " Prélèvement capillaire pour surveillance glycémique ". Septembre 2004.
Bonjour, et bienvenue sur Soins-Infirmiers.com
Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. C'est votre droit. Tous les services de Soins-Infirmiers.com sont gratuits pour mieux vous accompagner au quotidien.
Sans la publicité qui finance le développement du site, Soins-Infirmiers.com ne peut pas vivre.

Nous vous invitons à désactiver votre bloqueur de publicité lorsque vous êtes sur Soins-Infirmiers.com,
et à recharger la page pour poursuivre votre navigation

Merci de votre soutien !
Mon bloqueur est désactivé, je recharger la page