Accueil > Cours IFSI > > L'injection intramusculaire

L'injection intramusculaire

Mis à jour le 6/8/2019

1. Définition

L'injection intramusculaire (IM) est l'administration, dans un muscle, d'un produit médicamenteux présenté sous forme injectable.

2. Objectifs

  • Nécessité d'une absorption et d'une action rapide : la résorption est rapide à cause de la vascularisation importante des muscles

3. Matériel nécessaire

  • Seringue de médicament préparée
  • Aiguilles longues pour injection intramusculaire : 21 gauges (verte) ou 22 gauges (noir) ou 23 gauges (bleu)
Aiguilles
Couleur Gauge Diamètre (mm) Utilisation
  Rose 18 1,2 Pompeuse - Transfert
  Crème 19 1,1 Prélèvement IV
  Jaune 20 0,90 Prélèvement IV
  Vert 21 0,8 Injection IM - Injection IV - Prélèvement IV
  Noir 22 0,7 Injection IM - Injection IV - Prélèvement IV
  Bleu 23 0,6 Injection IM - Injection IV - Prélèvement IV
  Orange 25 0,5 Injection SC
  Brun 26 0,45 Injection SC
  Gris 27 0,4 Injection SC
  Jaune 30 0,3 Injection SC - Injection ID
IV : intra-veineux - IM : intra-musculaire - SC : sous-cutané - ID : intradermique
  • Antiseptique alcoolique
  • Compresses
  • Gants à usage unique non stérile
  • Ruban adhésif hypoallergénique
  • Réniforme nettoyé et désinfecté ou à usage unique non stérile
  • Collecteur pour objets perforants, coupants, tranchants (OPCT)
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
    • Sac à élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette

4. Procédure

4.1 Vérifications

  • Vérifier identité du patient
  • Vérifier la concordance entre l'identité patient et la prescription
  • Vérifier la concordance entre le médicament préparé et la prescription
  • Vérifier l’absence d’allergie(s)
  • Vérifier le calcul de dosage
  • Vérifier la limpidité de la solution
  • Vérifier la cohérence entre le volume préparé et ceux habituellement utilisés pour le poids et l’âge du patient
  • Vérifier l’étiquetage de la préparation
    • Nom du patient
    • Dénomination de la spécialité ou dénomination commune internationale (DCI)
    • Dosage et/ou dilution exprimés en concentration et/ou en quantité
    • Voie d’administration
    • Heure de préparation
    • Heure d'administration
    • Durée et/ou débit
    • Nom du préparateur
  • Vérifier le mode d'administration
  • Vérifier l'heure prévue d'administration

4.2 Préparation du patient

  • Informer le patient sur les modalités du soin
  • Choisir le site d'injection
Site d'injection
  • Muscle grand et moyen fessier : quart supéro-externe de la fesse
  • Muscle vaste externe de la cuisse : s'étend d'une largeur de main au-dessus du genou, à une largeur de main au-dessous du grand trochanter du fémur
  • Muscle deltoïde : juste en dessous de l'épaule (2 ml maximum).
  • Installer le patient en décubitus ventral

4.3 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire :
    • Vérifier les dates de péremption
    • Vérifier l'intégrité des emballages
  • Ouvrir aseptiquement le matériel
  • Imprégner des compresses d'antiseptique alcoolique

4.4 Réalisation

  • Réaliser une hygiène des mains : frictions hydro-alcoolique ou lavage antiseptique des mains
  • Réaliser l'antisepsie cutanée
Antisepsie

Antisepsie cutanée en 2 temps :

  • Temps n°1 : antisepsie avec une compresse stérile imprégnée d'antiseptique alcoolique
  • Temps n°2 : séchage à l'air libre (respecter le temps de contact de l'antiseptique selon les recommandations du fabricant)
Technique

Toujours procéder du plus propre au plus sale : le site de ponction est considéré comme étant le plus propre

  • Du centre vers la périphérie de la plaie : Antisepsie plaie vers extérieur
  • Toucher uniquement les bords de la compresse
  • Ne jamais repasser à un même endroit
  • Utiliser une compresse par passage, puis la jeter
  • Enfiler les gants à usage unique non stériles
  • Piquer la zone d'injection
Injection
  • Demander au patient d'expirer afin de détendre son muscle et diminuer la douleur lors de la piqûre
  • Tendre la peau
  • Piquer franchement la peau lors de l'expiration, en inclinant l'aiguille à 90° environ
  • Vérifier l'absence de reflux sanguin en tirant légèrement le piston
  • En cas de reflux sanguin, sortir un peu l'aiguille sans la retirer entièrement, la pencher légèrement pour changer de zone et la réintroduire
  • Vérifier de nouveau l'absence de reflux sanguin en tirant légèrement le piston
  • Relâcher la peau
  • Injecter lentement le produit
    • 5 ml maximum de produit par zone d'injection
    • 2 ml maxium de produit si injection dans le muscle deltoïde
  • Retirer l'aiguille et l'éliminer immédiatement dans le collecteur pour objets perforants, oupants, tranchants (OPCT)
  • Masser l'orifice d'injection avec une compresse imprégnée d'antiseptique alcoolique
  • Couvrir l'orifice d'injection avec une compresse sèche et du ruban adhésif hypoallergénique
  • Jeter les gants
  • Réinstaller le patient
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : friction hydro-alcoolique ou lavage simple des mains
  • Notifications dans le dossier de suivi du patient :
    • Médicament administré
    • Dose administré
    • Voie d'administration
    • Localisation de la voie d'administration
    • Date et heure d'administration
    • Réactions du patient et collaboration
    • Réactions anormales, complications, incidents, accidents

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Hématome au point d'injection : bien comprimer le point d'injection après le prélèvement
  • Reflux de sang
  • Douleur
  • Malaise vagal
  • Choc anaphylactique : réaction allergique

6. Surveillance

  • Absence d'apparition d'hématome
  • Absence de saignement
  • Absence de douleur
Rédaction
Morgan PITTE
Infirmier Cadre de santé
Référence
  1. Société Française d’Hygiène Hospitalière. Surveiller et prévenir les infections associées aux soins [Internet]. Paris: Health & Co; 2010 [cité 06 août 2019]. (Hygiènes; vol. XVIII). Disponible sur: https://sf2h.net/wp-content/uploads/2010/09/SF2H_surveiller-et-prevenir-les-IAS-2010.pdf
  2. CClin Sud-Ouest. Préparation et administration des médicaments dans les unités de soins : bonnes pratiques d’hygiène [Internet]. 2006 [cité 06 août 2019]. Disponible sur: https://www.preventioninfection.fr/?jet_download=2683
  3. Haute Autorité de Santé. Outils de sécurisation et d’auto-évaluation de l’administration des médicaments [Internet]. 2013 [cité 0 août 2019]. Disponible sur: https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2011-11/guide_outil_securisation_autoevalusation_medicaments_complet_2011-11-17_10-49-21_885.pdf

Des ressources pédagogiques complètes

En partenariat avec EspaceSoignant.com, nous vous offrons un espace dédié et gratuit pour vous accompagner : modules d'entraînement, plaquettes mémos, raisonnement clinique, objectifs d'apprentissage...

Accéder à l'espace membre
Votre adblocker est activé sur notre site. Pour garder le site Soins-Infirmiers.com gratuit, merci de bien vouloir désactiver votre AdBlock sur ce site. Désactiver sur ce site