pub

Sonde de tamponnement oesophagien à double ballonnet : aide à la pose

1. Définition

La sonde de tamponnement oesophagien à double ballonnet (sonde de Blakemore) est un dispositf équipé de deux ballonnets, un ballonnet oesophagien et un ballonnet gastrique, qui assurent une compression de la paroi oesophagienne lors d'hémorragie digestive haute.

2. Objectifs

  • Assurer l'hémostase par tamponnement gastro-oesophagien lors d'hémorragie digestive haute :
    • Rupture de varices oesophagiennes
    • Ulcération hémorragique du cardia

3. Matériel nécessaire

  • Sonde de tamponnement oesophagien à double ballonnet de Blakemore
  • Gants non stériles à usage unique
  • Compresses non stériles
  • Lubrifiant hydrosoluble
  • Seringues de 60 ml à embout conique
  • Stéthoscope
  • Sparadrap
  • Pince Kocher (clamp)
  • Marqueur indélébile
  • Cupule
  • Eau
  • Système d'aspiration :
    • Aspiration par dépression :
      • Prise de vide
      • Manomètre d'aspiration
      • Réceptacle à usage unique
      • Tuyaux
      • Raccord biconique
  • Réniforme nettoyé et désinfecté ou à usage unique non stérile
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
    • Sac à élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains :
    • Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette

4. Procédure

4.1 Préparation du patient

  • Informer le patient sur les modalités du soin
  • Installer confortablement le patient en position demi-assise, cou en hyperextension

4.2 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire
  • Vérifier le bon fonctionnement du matériel d'aspiration
  • Verser du lubrifiant hydrosoluble sur une compresse non stérile
  • Verser de l'eau dans la cupule
  • Vérifier l'étanchéité du ballonnet gastrique et oesophagienen injectant de l'air à l'aide d'une seringue à embout conique, puis les plonger dans l'eau pour vérifier l'absence de fuite. Réaspirer l'air

4.3 Réalisation

  • La pose d'une sonde de tamponnement oesophagien à double ballonnet est un geste médical
  • Réalisation d'une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Enfilage des gants à usage unique non stériles
  • Lubrification de la sonde
  • Fléchir la tête du patient : permet l'ouverture de l'oesophage
  • Introduction entière de la sonde par voie naso-gastrique (ballonnets vidés et enroulés autour de la sonde)
  • Vérifier que la sonde ne s'enroule pas dans la bouche
  • Vérification de la bonne position de la sonde :
    • Pose du stéthoscope au niveau du creux épigastrique (8-10 cm sous le sternum)
    • Injection d’air dans la sonde avec une seringue à embout conique
    • Ecoute des borborygmes (gargouillis) qui confirme la bonne position de la sonde
  • Gonflage du ballonnet gastrique avec 150 mL d'air, à l'aide de la seringue et clampage du conduit entre chaque insufflation avec la pince Kocher
  • La sonde est ensuite tirer doucement jusqu'à sentir une petite résistance qui signe la position du ballonnet à la jonction gastro-oeosphagienne
  • Fixation de la sonde
  • Si le ballonnet gastrique ne suffit pas à contrôler l'hémorragie : gonflage du ballonnet gastrique avec 50 mL d'air, à l'aide de la seringue et clampage du conduit entre chaque insufflation avec la pince Kocher
  • Mettre le conduit gastrique en aspiration faible
  • Mise en traction de la sonde
  • Faire une marque sur la sonde au niveau de la narine avec un feutre indélébile afin de vérifier la position

4.4 Finalisation

  • Réinstaller le patient
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Notifications dans le dossier de suivi du patient :
    • Date et heure de la pose de la sonde de tamponnement
    • Quantité et aspect du liquide recueilli par aspiration
    • Réactions du patient et collaboration
    • Réactions anormales, complications, incidents, accidents
  • Faire une demande pour un contrôle radiologique :
    • Vérification de la position de la sonde
    • Vérification de l'absence de complications

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Epistaxis
  • Enroulement de la sonde
  • Positionnement de la sonde dans l’arbre trachéo-bronchique
  • Altération de l’intégrité des muqueuses nasale et buccale
  • Déplacement de la sonde
  • Malaise vagal

6. Surveillance

  • Surveillance du patient :
    • Paramètres vitaux : conscience, pression artérielle, fréquence cardiaque, fréquence respiratoire, amplitude respiratoire, saturation pulsée de l'hémoglobine en oxygène (SpO2)
    • Transit
    • Hygiène nasale et buccale
    • Confort du patient
    • Absence de saignement
  • Surveillance de la sonde :
    • Pression des ballonnets : sur prescription médicale dégonfler petit à petit les ballonnets toutes les 6 heures
    • Traction efficace
    • Positionnement de la sonde
    • Fixation de la sonde
Mise à jour le 27/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com
Bonjour, et bienvenue sur Soins-Infirmiers.com
Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité. C'est votre droit. Tous les services de Soins-Infirmiers.com sont gratuits pour mieux vous accompagner au quotidien.
Sans la publicité qui finance le développement du site, Soins-Infirmiers.com ne peut pas vivre.

Nous vous invitons à désactiver votre bloqueur de publicité lorsque vous êtes sur Soins-Infirmiers.com,
et à recharger la page pour poursuivre votre navigation

Merci de votre soutien !
Recharger la page