pub

Cathéter veineux périphérique : réfection du pansement

1. Définition

Le cathéter veineux périphérique est un dispositif permettant de disposer d'une voie d'abord vasculaire pour administrer des thérapeutiques intraveineuses.

La réfection du pansement du cathéter veineux périphérique doit être réaliser lorsque le pansement est décollé ou visiblement souillé, ou si une inspection du site est nécessaire.

2. Objectifs

  • Disposer d'une voie d'abord vasculaire propre
  • Maintenir un pansement occlusif

3. Matériel nécessaire

  • Pansement occlusif transparent semi-perméable en polyuréthane
  • Pansement adhésif avec compresse
  • Ruban adhésif hypoallergénique
  • Protection papier absorbante imperméable à usage unique
  • Gants à usage unique :
    • Gants non stériles si procédure "No touch" : en l'absence de palpation du site après l'antisepsie cutanée
      • Le respect d'une technique aseptique n'implique pas l'utilisation de gants stériles
      • Le port de gants fait partie des précautions standard pour la prévention des accidents d'exposition au sang
    • Gants stériles : si palpation du site après l'antisepsie cutanée
  • Compresses stériles
  • Antiseptique alcoolique
  • Réniforme nettoyé et désinfecté ou à usage unique non stérile
  • Sacs à élimination des déchets :
    • Sac à élimination des déchets assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
    • Sac à élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI)
  • Nécessaire à l'hygiène des mains :
    • Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
    • Lavage hygiénique des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Solution détergente-désinfectante et chiffonnette

4. Procédure

4.1 Préparation du patient

  • Informer le patient sur les modalités du soin
  • Installer la protection papier absorbante imperméable à usage unique sous le site de soins

4.2 Préparation du matériel

  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Regrouper et disposer l'ensemble du matériel nécessaire :
    • Vérifier les dates de péremption
    • Vérifier l'intégrité des emballages
  • Ouvrir aseptiquement le matériel
  • Imprégner les compresses stériles d'antiseptique alcoolique

4.3 Réalisation

  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Enfiler des gants à usage unique non stériles
  • Maintenir le cathéter et retirer le pansement en place
  • Jeter les gants
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage hygiénique des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Enfiler des gants :
    • Gants non stériles si procédure "No touch" : en l'absence de palpation du site après l'antisepsie cutanée
      • Le respect d'une technique aseptique n'implique pas l'utilisation de gants stériles
      • Le port de gants fait partie des précautions standard pour la prévention des accidents d'exposition au sang
    • Gants stériles : si palpation du site d'insertion
  • Réaliser l'antisepsie cutanée en 2 x 2 étapes :
    • 2 x 2 étapes :
      • Etape n°1 : antisepsie (compresse stérile imprégnée d'antiseptique alcoolique)
      • Etape n°2 : séchage spontané (respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant))
      • Etape n°3 : antisepsie (compresse stérile imprégnée d'antiseptique alcoolique)
      • Etape n°4 : séchage spontané (respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant))
    • Technique :
      • Du cathéter vers la périphérie
        • Toujours aller du plus propre au plus sale : le site d'insertion est considéré comme étant le plus propre
    • Antisepsie plaie vers extérieur
    • Règles d'hygiène :
      • Toucher uniquement les bords de la compresse
      • Ne jamais repasser à un même endroit
      • Utiliser une compresse par passage, puis la jeter
      • Respecter le temps de contact de l'antiseptique (selon les recommandations du fabricant)
  • Couvrir le site d’insertion du cathéter :
    • Pansement occlusif transparent semi-perméable en polyuréthane : si point d'insertion propre :
    • Pansement adhésif avec compresse : si suintement au point d'insertion
  • Faire une boucle de rappel avec la tubulure du perfuseur et la fixer avec du ruban adhésif hypoallergénique à distance du cathéter
  • Noter sur le pansement la date de réfection du pansement et la date de pose du cathéter
  • Réinstaller le patient
  • Jeter les déchets
  • Nettoyer, désinfecter et ranger le matériel
  • Nettoyer et désinfecter le plan de travail
  • Réaliser une hygiène des mains : Lavage simple des mains / Traitement hygiénique des mains par frictions
  • Notifications dans le dossier de suivi du patient :
    • Date et heure de réfection du pansement
    • Type de pansement
    • Etat du site d'insertion du cathéter
    • Réactions du patient et collaboration
    • Réactions anormales, complications, incidents, accidents

5. Complications - Incidents - Accidents

  • Désadaptation du cathéter
  • Extravasation
  • Infection

6. Surveillance

  • Absence de signe d'inflammation :
    • Douleur
    • Rougeur
    • Chaleur
    • Odème
  • Propreté et état du pansement : réfection si pansement décollé ou visiblement souillé, ou si une inspection du site est nécessaire
  • Perfusion perméable : absence d'extravasation
  • Débit de la perfusion correct
  • Ligne de perfusion non coudée
  • Durée de cathétérisme inférieure ou égale à 4 jours (96 heures)
Mise à jour le 27/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Société Française d'Hygiène Hospitalière (SFHH), Haute Autorité de Santé (HAS) - Service des recommandations professionnelles.Recommandations pour la pratique clinique " Prévention des infections liées aux cathéters veineux périphériques ". Novembre 2005.
  • Société Française d'Hygiène Hospitalière (SFHH), Haute Autorité de Santé (HAS). " Pose et entretien des cathéters veineux périphériques ". Avril 2007.
  • Société Française d'Hygiène Hospitalière (SFHH), Ministère de la santé et des sports (France), Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP). " Surveiller et prévenir les infections associées aux soins - Juin 2009 ". Health & Co, Collection Hygiènes - Volume XVIII - N°4 ; Septembre 2010.
  • Société Française d'Hygiène Hospitalière (SFHH). " Antisepsie de la peau saine pour la mise en place de cathéters vasculaires, la réalisation d'actes chirurgicaux et les soins du cordon chez le nouveau-né âgé de moins de trente jours et le prématuré ". Janvier 2011.
  • Société Française de Toxicologie Génétique (SFTG) , Collège de la Haute Autorité de Santé (HAS). Recommandations professionnelles " Hygiène et prévention du risque infectieux en cabinet médical ou paramédical ". Juin 2007.