pub

Etats septiques

1. Définition

Les états septiques correspondent à l'évolution par ordre de gravité croissante, d'une infection.

2. Classification

  • Etats septiques par ordre de gravité croissante :
    • Syndrome de réponse inflammatoire systémique (SRIS)
    • Sepsis
    • Sepsis sevère
    • Choc septique
    • Syndrome de défaillance multiviscérale (SDMV)

3. Etiologies

  • Staphylocoque :
    • Cathéter, aiguille
    • Prothèse vasculaire
    • Plaie, brûlure
    • Infection cutanée
    • Infection oto-rhino-laryngologique
    • Infection gynécologique
  • Streptocoque :
    • Infection cutanée
    • Infection digestive
    • Infection urinaire
    • Infection gynécologique
    • Infection dentaire
    • Infection oto-rhino-laryngologique
    • Infection pulmonaire
  • Bacilles Gram négatif :
    • Cathéter
    • Infection cutanée
    • Infection digestive
    • Infection urinaire
    • Infection pulmonaire
  • Bacilles anaérobies :
    • Infection cutanée
    • Infection digestive
    • Infection gynécologique
    • Infection dentaire
    • Infection cérébrale
    • Infection pleuropulmonaire
    • Infection cervicofaciale
    • Infection périnéale
  • Candidas :
    • Cathéter
    • Infection digestive
    • Infection vasculaire
  • Cryptococcose :
    • Infection pulmonaire

4. Examens et signes cliniques

4.1 Syndrome de réponse inflammatoire systémique (SRIS)

  • Syndrome de réponse inflammatoire systémique (SRIS) = au moins deux signes parmi les suivants :
    • Hyperthermie > 38°C ou hypothermie < 36°C
    • Tachycardie > 90 bpm (battements par minute)
    • Tachypnée > 20 cpm (cycles par minute) ou hyperventilation se traduisant par une PaCO2 < 32 mmHg (< 4,3 kPa) en air ambiant
    • Hyperleucocytose > 12 G/l ou leucopénie < 4G/l ou > 10 % de leucocytes immatures
Syndrome de réponse inflammatoire systémique (SRIS)
Critères Valeurs
Au moins 2 signes : Température > 38°C ou < 36°C
Fréquence cardiaque >90 bpm
Fréquence respiratoire ou PaCO2 > 20 cpm ou PaCO2 < 32 mmHg
Leucocytose > 12 G/l ou < 4G/l ou > 10 % de formes immatures

4.2 Sepsis

  • Sepsis = Syndrome de réponse inflammatoire systémique (SRIS) + infection
  • Syndrome de réponse inflammatoire systémique (SRIS) = au moins deux signes parmi les suivants
    • Hyperthermie ou hypothermie
    • Tachycardie
    • Tachypnée
    • Hyperleucocytose ou leucopénie
  • Infection présumée ou identifiée
Sepsis
Association Critères Valeurs
Syndrome de réponse inflammatoire systémique (SRIS) Au moins 2 signes : Température > 38°C ou < 36°C
Fréquence cardiaque >90 bpm
Fréquence respiratoire ou PaCO2 > 20 cpm ou PaCO2 < 32 mmHg
Leucocytose > 12 G/l ou < 4G/l ou > 10 % de formes immatures
Infection Infection confirmée soit : Cliniquement Foyer infectieux primitif (porte d'entrée) ou secondaire
Microbiologiquement Hémoculture, prélèvement bactériologique

4.3 Sepsis sévère

  • Sepsis sévère = Sepsis + dysfonction d'un ou plusieurs organes ou hypoperfusion ou hypotension
  • Sepsis :
    • Réponse inflammatoire systémique :
      • Hyperthermie ou hypothermie
      • Tachycardie
      • Tachypnée
      • Hyperleucocytose ou leucopénie
    • Infection présumée ou identifié
  • Hypotension : pression artérielle systolique (PAS) < 90 mmHg ou baisse d'au moins 40 mmHg par rapport aux chiffres habituels
  • Dysfonction d'un ou plusieurs organes ou hypoperfusion :
    • Hypoxémie
    • Encéphalopathie
    • Syndrome confusionnel
    • Oligurie
    • Acidose métabolique
    • Acidose lactique - Hyperlactacidémie
    • Hyperbilirubinémie
    • Thrombocytopénie
    • Coagulation intravasculaire dissiminée (CIVD)
Sepsis sévère
Association Critères Valeurs
Syndrome de réponse inflammatoire systémique (SRIS) Au moins 2 signes : Température > 38°C ou < 36°C
Fréquence cardiaque >90 bpm
Fréquence respiratoire ou PaCO2 > 20 cpm ou PaCO2 < 32 mmHg
Leucocytose > 12 G/l ou < 4G/l ou > 10 % de formes immatures
Infection Infection confirmée soit : Cliniquement Foyer infectieux primitif (porte d'entrée) ou secondaire
Microbiologiquement Hémoculture, prélèvement bactériologique
Dysfonction d'un ou plusieurs organes ou hypoperfusion ou hypotension Hypotension artérielle PAS < 90 mmHg
ou baisse d'au moins 40 mmHg par rapport aux chiffres habituels
Dysfonction d'un ou plusieurs organes ou hypoperfusion Fonction respiratoire PaO2 < 60 mmHg
SpO2 < 90 %
Fonctions supérieures Encéphalopathie
Syndrome confusionnel
Fonction rénale Oligurie < 0,5 ml/kg/h
Créatinine > 177 µmol/L
Lactate Hyperlactatémie artérielle > 2 mmol/l
Fonction hépatique Hyperbilirubinémie > 34 µmol/l
Coagulation Thrombopénie < 100 000 /mm3
CIVD

4.4 Choc septique

  • Choc septique = Sepsis + hypotension résistante au remplissage vasculaire
  • Signes spécifiques de l'état de choc septique :
    • Hypotension artérielle résistante au remplissage vasculaire
    • Hyperthermie ou hypothermie
    • Frissons
    • Signes infectieux focalisés
  • Signes généraux des états de choc :
    • Hypotension artérielle : liée à l'insuffisance circulatoire aiguë
    • Tachycardie : phénomène d'adaptation visant à améliorer le transport en oxygène
    • Polypnée (tachypnée) : phénomène d'adaptation visant à améliorer le transport en oxygène
    • Marbrures cutanées : liée à une diminution du débit sanguin cutané
    • Froideur des téguments : liée à une diminution du débit sanguin cutané
    • Cyanose : liée à une diminution du débit sanguin cutané
    • Oligurie : liée à une diminution du débit sanguin rénal
    • Sueurs : phénomène d'adaptation
    • Trouble de la conscience (angoisse, agitation, désorientation, délire, somnolence, coma) : liée à une réduction du débit sanguin cérébral
Choc septique
Association Critères Valeurs
Syndrome de réponse inflammatoire systémique (SRIS) Au moins 2 signes : Température > 38°C ou < 36°C
Fréquence cardiaque >90 bpm
Fréquence respiratoire ou PaCO2 > 20 cpm ou PaCO2 < 32 mmHg
Leucocytose > 12 G/l ou < 4G/l ou > 10 % de formes immatures
Infection Infection confirmée soit : Cliniquement Foyer infectieux primitif (porte d'entrée) ou secondaire
Microbiologiquement Hémoculture, prélèvement bactériologique
Hypotension artérielle résistante au remplissage vasculaire Hypotension artérielle résistante PAS < 90 mmHg
ou baisse d'au moins 40 mmHg par rapport aux chiffres habituels
malgré un remplissage vasculaire
Etat de choc Fonction cardiaque Tachycardie
Fonctions circulatoire Cyanose
Froideur des téguments
Marbrures cutanées
Fonctions supérieures Angoisse, agitation, désorientation, délire, somnolence, coma
Fonction rénale Oligurie
Fonction respiratoire Polypnée à type de tachypnée

4.5 Syndrome de défaillance multiviscérale

  • Décompensation simultanée ou consécutive d'organes et/ou de viscères, entraînant de sévères troubles physiologiques notamment un dysfonctionnement de l'homéostasie, mettant le pronostic vital en jeu
Syndrome de défaillance multiviscérale
Défaillances Critères Valeurs
Défaillance cardiovasculaire Au moins 1 signes : Fréquence cardiaque < 55 bpm
Tachycardie et/ou fibrillation ventriculaire
Pression artérielle PAS < 80 mmHg
Gazométrie artérielle pH < 7,25 avec PaCO2 < 50 mmHg
Défaillance respiratoire Au moins 1 signes : Fréquence respiratoire < 5 cpm ou > 50 cpm
Gazométrie artérielle PaCO2 > 50 mmHg
AaDO2 > 350 mmHg
Ventilation Artificielle et dépendance
Défaillance rénale Au moins 1 signes : Débit urinaire < 480 ml/24 h ou < 160 ml/8 h
Créatininémie > 310 μmol/l (35 mg/l)
Urémie > 20 mmol/l (1,20 g/l)
Défaillance hématologique Au moins 1 signes : Leucocytes < 1 G/l
Plaquettes < 20 000 mm3
Hématocrite < 20 %
Défaillance hépatique Au moins 1 signes : Coagulation TP < 15 % avec facteur V < 40 %
Bilirubinémie totale > 100 μmol/l (60 mg/l)
Défaillance neurologique Conscience et vigilance Glasgow < 7/15

5. Examens et signes paracliniques

5.1 Examens biologiques

  • Hémoculture : permet de confirmer le diagnostic :
    • Septicémie si 2 hémocultures positive au même germe
  • Prélèvement bactériologique sanguin, urinaire, pulmonaire, cutanée, fécal, ponction lombaire, ponction d'ascite, ponction articulaire, ponction pleurale
  • Numération formule sanguine (NFS)
  • Ionogramme sanguin
  • Ionogramme urinaire
  • Hémostase
  • Gazométrie artérielle
  • Marqueurs de l'inflammation

5.2 Examens médicaux

  • Radiographie thoracique
  • Electrocardiographie (ECG)
  • Scanner (Tomodensitométrie : TDM)
Mise à jour le 19/12/2016
Morgan PITTE
Infirmier
Rédaction EspaceSoignant.com

Références

  • Groupe Transversal Sepsis (2007) : " Prise en charge initiale des états septiques graves de l’adulte et de l’enfant ". Réanimation, 16 : S1-S2, Elsevier et Masson, 2007.
  • Conférences d'actualisation 1996. p. 477-89 " Syndrome de défaillance multiviscérale ". Elsevier, Paris, et Société Française d'Anesthésie et de Réanimation (SFAR) ; 1996.